Les titres de champions de Maurice du simple sont revenus à Adam Ramasawmy en masculin et Astrid Tixier en féminin. Les finales de ces championnats parrainés par la United Basalt Products (UBP) ont été disputées hier sur les courts du centre national de tennis à Petit Camp.
La finale du simple hommes a opposé deux joueurs que l’on attendait pas forcément à ce niveau, Adam Ramasawmy et Abdullah Toorawa. Le premier set fut très disputé et c’est au tie-break que l’issue se décida. Ce fut en faveur de Ramasawmy, 7-6. Dans le second, Toorawa prit l’ascendant pour mener 1 à 0, mais par la suite, le cours du jeu devait lui échapper. Son adversaire n’en demandait pas mieux et l’emporta, 6-1.
« Je ne pouvais maîtriser le service d’Abdullah au début. Par la suite, j’ai commencé à commettre moins d’erreur  et à mieux jouer. Je suis très content de terminer l’année avec une victoire », confie Ramasawmy qui avoue ne pas avoir beaucoup à consacrer à l’entraînement vu qu’il travaille et étudie en même temps.
Abdullah Toorawa était, par contre, très déçu. « Adam a bien joué. Il m’a surpris car il su casser le jeu. Bravo à lui. Ce qui me déçoit par contre, ce sont des décisions d’arbitrage injustes qui m’ont démoralisé. Je ne dis pas que le cours du match allait changer mais c’est frustrant », déplore-t-il. Les deux finalistes du simple hommes ont aussi, chacun à leur tour, regretté que le staff technique de la Mauritius Tennis Federation (MTF) les « oublie » au moment de constituer des présélections pour les tournois internationaux, tels que la Coupe Davis, par exemple. L’on espère vivement qu’ils seront mieux considérés à l’avenir car ils ont quand même mieux joué que d’autres qui sont régulièrement appelés en sélection nationale.
En simple dames, la logique a été respectée avec la victoire d’Astrid Tixier aux dépens de Shannon Wong. La première nommée a réglé l’affaire en deux manches, 6-3, 6-2. « Je suis contente de ma prestation et de constater que j’ai encore ma place dans le circuit même si je n’ai pas tellement le temps de m’entraîner avec mon travail (ndlr : Astrid Tixier est psychologue pour enfants). Je me suis entraînée un minimum pour ce tournoi et je suis satisfaite de ma prestation », a-t-elle confié.