Cinq des six joueurs mauriciens qui étaient en lice pour une place aux prochains championnats d’Afrique juniors de tennis prévus fin mars à Tunis ont obtenu leur qualification hier à l’issue de la phase finale des championnats d’Afrique australe juniors australes à Gaborone au Botswana.
Si aucun Mauricien n’a enlevé le titre en simple, Zara Lennon (2) a été exacte au rendez-vous en atteignant sa deuxième finale de suite en U16 filles. Mais elle n’a pu vaincre la Sud-Africaine Mila Hartig (1), qui a remporté leur second duel 6-3, 6-0.
Il n’y a pas eu de revanche donc pour Lennon, tout comme pour Amélie Boy, qui affrontait Hartig en demi-finales vendredi dernier. Boy a subi une nouvelle défaite 1-6, 1-6. Elle a terminé 4e au classement final de la catégorie en cédant 2-6, 2-6 contre la Sud-Africaine Maxine Bateman dans le match comptant pour la 3e place.
Lennon et Boy sont qualifiées pour Tunis. Mais elles étaient déjà assurées de leur billet en atteignant les demi-finales. La paire mauricienne a par ailleurs perdu sa deuxième finale d’affilée face aux Sud-Africaines Bateman et Hartig qui s’imposent 6-2, 7-6 (5).
La qualification est aussi acquise pour Christopher Fok Kow, Jason Espitalier-Noël (U14) et Amaury de Beer (U16), qui en étaient tous à leur première tentative. Butant pour la deuxième fois 1-6, 1-6 en quarts de finale sur le Sud-Africain Joubert Klopper (1), Fok Kow (5) s’est ressaisi en terminant 5e au classement grâce notamment à une victoire obtenue face au Botswanais Thato Holme (6-1, 6-3) et au Mozambicain Bruno Nhavene 6-1, 6-1.
Jason Espitalier-Noël a lui cédé 3-6, 4-6 en demi-finales, le Sud-Africain Charl Morgan (2) s’avérant une fois encore le plus fort. Le Mauricien déclara forfait pour le match comptant pour les 3e-4e places. Il termine donc 4e au classement final. En double garçons, le tandem Espitalier-Noël-Fok Kow (2) a échoué dans le dernier carré 4-6, 3-6 contre les Zimbabwéens Brette Hounsel et Munyawari Valentine (4).
Amaury de Beer (8), qui restait seul en lice en quarts de finale U16 après l’élimination de Jason Ah Chuen (3) au 2e tour, n’a pu franchir le cap, le Sud-Africain Joshua Howard-Tripp (2) l’emportant 6-1, 6-1. De Beer termine 6e au classement aux dépens de l’Angolais Eduardo-Morais (4) 6-1,6-2 et du Zimbabwéen Mehluli Sibanda (6) 6-3, 6-2.
Pour rappel, les sept premiers au classement en U14 et U16 garçons et filles se qualifient pour Tunis. Quant à Ah Chuen, il prend la 9e place au classement en venant à bout du Malgache Miary Rakotondramboa (3), 7-5, 2-6, 10-7, puis du Mozambicain Armindo Nhavene 4-6, 6-1, 10-2 et enfin de Chabata Tanaka (Zimb) 6-4, 6-1.
En U12 où il n’y avait aucun enjeu de qualification pour Tunis, Jake Lam (6) et Sarah Introcaso (3) se sont bien comportés pour une première participation. Battu 6-4, 6-4 en quarts de finale par la tête de série n°2, le Namibien Codie Van Schalkwyk, Jake Lam a terminé 5e au final en disposant tour à tour de M. Steenkamp (Nam 8), 6-4, 4-6, 10-7 et de A. Chigaazira (Zim 7), 6-0, 7-5.
Chez les filles, Sarah Introcaso a chuté une nouvelle fois en demi-finales face à la Sud-Africaine Maria Mostert, 1-6, 6-2. Elle termine 4e au classement, battue 6-4, 6-1 par la Sud-Africaine Christine Kruger. Grande favorite, Kruger a subi la loi de la surprenante Malgache Daniela Tafangy en demi-finales 7-6 (4), 5-7, 10-8. Cette dernière aura du reste remporté la finale 1-6, 7-5, 10-2 face à l’autre Sud-Africaine et n°2 du tableau, Maria Mostert,
Introcaso a également atteint la finale du double filles en duo avec la Malgache Tafangy. Elles ont été battues 6-2, 6-4 par la paire Kruger-Mostert. Par contre, Jake Lam associé au Sud-Africain Carl Roothman (1) ont enlevé la finale du double garçons 6-4, 6-4 contre les Namibiens Maans Steenkamp et Connor Van Schalkwyk.