Le circuit kenyan U14 réussit bien à la tenniswoman Amélie Boy. Vainqueur de la première manche du tournoi en simple et double, la Mauricienne a confirmé sa domination dimanche en accrochant son deuxième titre en finale de la seconde manche du circuit (1er-6 mai). Par contre, elle s’est inclinée en finale du double dames avec sa partenaire Maelyn Chan Tam.
C’était son deuxième titre remporté en une semaine dans ce circuit qui a réuni en majorité des joueurs kenyans et quelques-uns du Burundi, du Zimbabwe, du Congo et de Tanzanie. Amélie Boy n’a laissé aucune chance à la Kenyane Cherryl Fusso qu’elle a battue 6-1, 6-0 en finale du simple dames. N°2 du tableau et exemptée de 1er tour, la Mauricienne aligna deux victoires au 2e tour contre Tonia Kubai (Ken) 6-1, 6-2, et la n°4 Rotimi Adetunji (Congo) en demi-finale 6-3, 6-4.
Dans le haut du tableau, Cherryl Fusso écarta au 2e tour la grande favorite Mariam Mujawimana (Bur) 6-4, 1-6, 6-2 et la Mauricienne Maelyn Chan Tam en demi-finales 6-4, 4-6, 6-2. Cette dernière termina 3e au classement final aux dépens de Rotimi Adetunji 4-2, 5-4 (8).
De son côté, la Mauricienne Zara Lennon fut éliminée d’entrée 3-6, 3-6 par la Kenyane Cherryl Fuasso. Elle a joué pour les 9e et 10es places au classement final contre Sada Nahimana (Bur).
En double dames, la paire n°1 composée de Boy-Chan Tam s’inclina en finale 2-4, 4-1 (6) contre la paire n°2 composée de la Burundaise Mariam Mujawimana et de la Congolaise Adetunji Rotimi. Zara Lennon et Aisha Niyonkuru concédèrent la défaite d’entrée contre la paire composée de la Kenyane Abigail Tate-Harte et de la Burundaise Sada Nahimana 2-4, 1-4.
Dans le tournoi masculin, les garçons ont été moins performants. Classé n°7, Dean Dulthummon s’est arrêté après haute lutte en quarts de finale contre l’éventuel finaliste, le n°4, le Rwandais Erneste Habiyambere, 1-6, 7-6 (6), 6-7 (1). De son côté, Amaury de Beer chuta d’entrée 4-6, 6-4, 4-6 contre le n°3, Shabani Kassalo (Bur). Ce dernier atteindra la finale, mais s’inclinera contre Erneste Habiyambere 6-2, 5-7, 3-6. Dulthummon a terminé le tournoi à la 7e ou 8e place tandis que De Beer devrait avoir bouclé son tournoi à la 16e ou la 17e place au classement.
En double hommes et après une victoire en quarts de finale 4-1, 4-2 contre la paire composée du Burundais Ernest Habiyambere et du Rwandais Jules Ndimwami, le tandem mauricien échoua en demi-finale 1-4, 1-4 face à la paire burundaise n°1, Saida Nkurunziza-Shabani Kabura. Le titre a été remporté 3-5, 4-2 (4) par la paire n°2 Mohammed Omari-Shabani Kassalo (Bur) aux dépens des n°1 du tableau.