Ils sont quatre Mauriciens à avoir survécu au premier tour du simple hommes et simple dames de la première manche du circuit ITF U 18 qui se dispute au centre de Petit Camp. Hemanshu Rambojun, Shannon Wong, Amélie Boy et Zara Lennon engagent aujourd’hui une lutte intense pour une place en quarts de finale contre des adversaires qui se situent au-dessus d’eux au classement juniors ITF.
Face à la Sud-Africaine Huckfeldt hier , Shannon Wong a sans doute eu l’occasion d’effectuer une bonne mise en jambes avant d’entamer aujourd’hui l’épreuve de force contre la Sud-Africaine Katie Poluta, la grande favorite du tableau. Les deux joueuses sont séparées par 1100 places d’écart au classement mondial… Et Poluta n’entame que maintenant son tournoi après une exemption du 1er tour. Ce duel risque fort bien d’être expéditif… Mais Shannon Wong n’en a rien à perdre après tout.
Les trois autres Mauriciennes en lice auront également fort à faire pour contenir leurs adversaires. Zara Lennon qui a sorti d’entrée la Singapourienne Maxine Ng 6-2, 6-3 monte cette fois de quelques paliers pour affronter la n°8, la Sud-Africaine Maxine Bateman. Celle-ci aura quand même laissé un peu d’énergie au tout précédent contre la Hongkongaise Jacqueline Lam battue en trois sets. Lennon ne devra rien lâcher si elle veut passer la rampe.
Reste Amélie Boy. Après quelques tournées effectuées au Kenya, Namibie et en Afrique du Sud couplée de plusieurs tournois ITF U 18 et sa participation aux Championnats d’Afrique U 14/U 16 au Kenya, elle avance que cela l’a aidé à avancer. Hier, face à la Sud-Africaine Kirsten Higgs qui n’affiche aucun classement jr ITF, la Mauricienne, 15 ans, s’est imposée 6-0,6-2. « Mais ce n’était pas aussi facile que ça. Il m’a fallu jouer au dessus de son niveau pour faire la différence. Mais c’est bien de démarrer avec une victoire avant de voir la suite » avoue sans que le match ne soit aussi facile que ça, avoue-t-elle.
Et la suite justement se résume en la personne de l’Israëlienne Sean Lodzki, 942e sur la fiche, mais déjà classée 760e jr mondiale. Hier, elle a expédié la Sud-Africaine Huibre-Mare Botes, classée pourtant 484e, 6-1, 6-1. Âgée de 15 ans également, Lodzki dispute son premier tournoi africain après avoir atteint les quarts de finale d’un tournoi ITF U 18 en juillet en Grèce.
Quant à Hemanshu Rambojun (1327e), il fait face au Zimbabween Tadiwa Chinamo (1203e) issu des qualifications. Vu qu’ils sont tous deux pratiquement du même niveau, leur duel s’annonce serré. Les quatre autres joueurs mauriciens engagés au 1er tour hier sont tous passés à la trappe.