Nouvelle finale et nouveaux vainqueurs en vue pour la phase décisive de la 2e étape du circuit ITF U18 prévue aujourd’hui à Petit Camp. Les Sud-Africains Okkie Kellerman (3) et Katie Poluta (1), lauréats de la précédente étape, n’ont pu éviter l’élimination hier en demi-finales. Leurs bourreaux se nomment Samuele Ramazzotti (Ita), classé n°3, et Rouxanne Janse Van Rensburg (Af Sud), classée n°8. Tout deux ont finalement lavé l’échec que leur firent subir jeudi dernier en demi-finale et finale les mêmes adversaires respectifs.
Il y avait de la revanche dans l’air hier à Phoenix. Les challengers n’ont cette fois pas tremblé. Battu assez sévèrement 6-2, 6-2 par Kellerman il y a une semaine, l’Italien lui a rendu la politesse en l’éliminant en trois sets 3-6, 6-2, 6-1 pour s’offrir une place en finale. Il défie le Zimbabwéen Tadiwa Chinamo (w. c) qui a été exact au rendez-vous en venant à bout du Taïwanais Hua-Chen Yu 6-4, 6-1.
Chez les dames, on pouvait penser que Katie Poluta resterait intraitable, elle qui se positionne au 201e rang mondial ITF. Mais c’était sans compter avec sa compatriote Rouxanne Janse Van Resburg, classée seulement 661e, qui a déjoué les pronostics en prenant sa revanche 7-6 (4), 6-7, 6-2. Elle avait été dominée en finale jeudi dernier, battue 6-3, 6-3 par Poluta.
Ce revirement spectaculaire donne raison à son adversaire du jour et compatriote, Nicole Petchey (7), qui nous avait déclaré mercredi après les quarts de finale qu’elle ne pensait pas que Poluta était vraiment au-dessus du lot et que dans un match tout peut arriver. « Le classement n’est pas une véritable référence », avait-elle estimé.
Elle en a donné du reste elle-même la preuve en éliminant Minette Van Vreden (4) en quarts de finale et hier Maxine Bateman 6-3, 7-6 (3), toutes deux Sud-Africaines. Aujourd’hui, l’ultime duel oppose Van Rensburg à Petchey, deux adversaires qui rendent cette finale de même que celle du simple hommes totalement différentes des précédentes. Les finales des doubles hommes et dames sont aussi à l’affiche aujourd’hui.