En ce début d’année, les joueurs mauriciens sont loin d’être bien cotés, que ce soit au classement mondial junior ITF ou au classement U14 de la Confédération africaine de tennis (CAT). À l’exception d’Enzo Couacaud qui se démarque au rang de 23e junior mondial ITF sous les couleurs tricolores des 16 ans, tous les autres auront des défis à relever cette année.
Enzo Couacaud est le seul joueur de l’équipe de France à avoir côtoyé le top 20 mondial. 19e au 2 janvier, il est passé 20e dans la semaine du 9 pour se retrouver en début de semaine 23e. L’an dernier, il a joué 15 tournois en simple dont cinq de grade A et 13 tournois en double. En octobre, il avait mis fin à sa saison en atteignant les demi-finales du simple hommes dans un tournoi juniors sur dur de grade 2 en Thaïlande (Tecnifibre LTAT ITF Junior).
Auparavant, il avait disputé les Osaka Mayor’s Cup-World Super Junior Tennis Championships (du 17 au 23 octobre) au Canada. Il s’était incliné en 2e tour. En septembre, il avait perdu au 1er tour de l’US Open Junior après avoir surmonté deux tours qualificatifs.
Fin août-début septembre, il avait subi la défaite au 2e tour du Canadian Junior Open après une première incursion fin juin-début juillet aux Wimbledon Juniors où il avait également franchi deux tours qualificatifs avant de chuter d’entrée dans le tableau final. Ce sont là ses derniers tournois qu’il a joués après une première moitié d’année marquée par son titre de champion d’Europe juniors en Russie et sa participation à Roland Garros Juniors (2e tour).
Au classement féminin, Emmanuelle De Beer est la seule Mauricienne à se retrouver dans les 400 mondiales juniors. Elle est 425e actuellement alors que Sohinee Ghosh, Eugénie Lim Ah Tock et Shannon Wong se retrouvent dans les profondeurs du classement. Idem pour Mark-Daniel Pillai, Julien Min Fa et Dylan Foo Kune. La plupart de ces jeunes sont toutefois issus de la catégorie U14.
Au classement CAT U14, les Mauriciens se retrouvent également loin des meilleurs. Les deux meilleurs du lot sont cependant Rachel Bardet et Dean Dulthummon, qui se classent 25e et 33e respectivement.