Membre de la Fédération mauricienne de tennis, Stefano Zinno a démissionné de cette instance lundi après-midi. Il a soumis sa lettre par voie électronique en attendant de la faire suivre d’une autre adressée par voie de courrier normale. « J’ai pris ma décision pour des raisons professionnelles n’ayant pas le temps à consacrer aux affaires fédérales, » explique-t-il.
Consul honoraire d’Italie à Maurice, Stefano Zinno avait aussi occupé le poste de trésorier de la FMT à l’installation du nouveau comité directeur survenue fin novembre 2009 jusqu’a ce qu’il ne cède sa place à Edouard Ah Chuen courant 2010, nous a t-il dit.   
Interrogé quand au fait si sa démission aurait un rapport avec le cas présumé d’agression récemment survenu sur un adolescent à Petit Camp, Stefano Zinno affiche une certaine réserve tout en affirmant que « si je pourrais pas être toujours présent dans le comité par rapport à mes obligations professionnelles, je préfère me retirer puisque je ne pourrais pas porter de jugement sur ce qui se passe à la fédération.»
Suite à cette démission (et au cas où il n’y en aurait pas d’autres qui suivront), le comité exécutif de la FMT devrait désormais être composé de onze membres dont trois du comité technique. A savoir Mike Wong (président), Gilbert Noël (vice-président), Philippe Rogers (2e vice-président), Jean-Michel Giraud (secrétaire), Farad Ramdin (assistant secrétaire), Edouard Ah Chuen (trésorier), Christine Faustin (assistante trésorier), Jean-Marie Min Fa (membres), Kamil Patel, Dominique Thomas et l’entraîneur national, Jean-Marc Randriamanalina (technique).