Le Polonais Lukasz Skowronski a eu besoin de toute sa science pour se débarrasser du Malgache Jean-Richard Randriamanantsoa, mercredi en demi-finale du simple hommes de l’Anglo Mauritius Open de tennis. Il a surmonté deux sets au tie-break 7-6, 7-6 (3) pour assurer sa place en finale contre l’autre Malgache, Jean-Marc Randriamanalina. Comme prévu, celui-ci n’a pas fait de détail contre le jeune Ryan Wong (6-0, 6-1). En féminin, c’est Julie Dutos qui croisera le fer avec Shannon Wong après sa victoire 6-3, 6-3 contre Eugénie Lim Ah Tock jeudi.
Le face-à-face Jean-Marc Randriamanalina, classé n°1 au tableau, et Lucasz Skowronski promet d’être pour le moins serré en finale du simple hommes cet après-midi (15h) sur la terre battue du Club de Rose-Hill. Car les deux adversaires jouent gros. En sus d’une prime alléchante de Rs 15 000, le vainqueur empochera en guise de bonus la coquette somme de Rs 10 000, sans compter une petite cagnotte de Rs 500 qui revient à chaque joueur pour chaque tour franchi vers la finale. Ces bonus ont été ajoutés cette année par la compagnie d’assurance qui fête ses 60 ans d’existence.
Mercredi, le Polonais a remonté trois jeux d’écart dans le second set pour égaliser à 3-3 face au n°2 du tableau, Jean-Richard Randriamanantsoa. Les deux adversaires conservèrent ensuite leur tour de service jusqu’à 6-6. Dans le tie-break, Jean-Richard Randriamanantsoa prendra d’entrée le dessus pour mener 2-0. Mais il céda face au retour imparable du Polonais, qui remporta le set 5-2.
De la même façon, Julie Dutos et Shannon Wong auront bien des choses à gagner en cas de victoire dans le simple dames. Jeudi, Dutos a rejoint son adversaire en finale en disposant assez facilement d’Eugénie Lim Ah Tock. La finale est également prévue à 15h demain.
En simple hommes 2e série, ce sont Abdullah Toorawa et Ismaël Dulloo qui se sont disputé au final le titre. Toorawa validant son billet aux dépens d’Eddy Clarisse, 7-5, 6-2, tandis que Dulloo a pris la mesure d’Hemanshu Rambojun en trois sets 6-4, 4-6, 6-1.
Quelques finales ont aussi connu leur dénouement jeudi. En double mixte, la palme est revenue à la paire composée d’Eugénie Lim Ah Tock-Abdullah Toorawa, qui l’a emporté 6-3, 6-4 contre Shannon Woog, alliée à Jean-Marc Randriamanalina. Le tandem Jason Ah Chuen-Niels Hartmann s’offrit la palme du double garçons U13 6-4, 6-3 aux dépens de Kenny Ah Chuen-Anthony Kwok.
De son côté, Bernard Thomas s’est imposé 7-5, 6-2 contre Christian Espitalier-Noël en finale du simple hommes + 45 ans. Toujours en vétérans, la paire Bernard et Ivan Thomas a disposé de l’équipe composée de Mario Desvaux et Yves Hein sur le score de 6-1, 5-7, 10-7. En simple hommes + 40 ans, Christian Espitalier-Noël a remporte la finale en venant à bout de Clyde Wong, 5-7, 6-2, 10-7.
Enfin, en double dames + 40 ans, la paire composée de Corinne Sénèque-Madeline Bellouard s’est imposée au classement final après sa victoire contre Martine Duval-Jane Naturel et Anne Pismont-Jenny Chan Wah Hak.