Le tennis aura été l’une des disciplines à la peine lors de ces Jeux, avec seulement deux médailles de bronze enregistrées dans la compétition par équipes mixtes et en double dames. Autant dire qu’il y a du souci à se faire car les Malgaches ont été tout simplement au-dessus du lot. Bien pâle prestation de l’équipe mauricienne.
Les joueurs mauriciens ont laissé des plumes sur le terrain de Champ Fleuri, n’étant pas en mesure de rivaliser avec les forces en présence. En effet, ils ont tous été sortis très tôt dans la compétition. Kamil Patel comme Bruno Gorayah n’ont pas été à la hauteur des espérances, ainsi qu’Astrid Tixier dans le tableau simple.
C’est la Malgache Zarah Razifimahatratra qui a remporté la médaille d’or en simple dames en dominant en finale la Réunionnaise Pauline Payet 6-4, 6-1. La troisième place est revenue à la Malgache Sandra Andriamarosa. Du côté des messieurs, Antso Rakotondramanga a facilement pris la mesure du Réunionnais Quentin Robert en finale 6-1, 6-2. Kevin Rivière (Reu) est venu compléter le podium.
En finale du double hommes, ce sont les Malgaches Antso Rakotondramanga et Jacob Rasolondrazana qui ont dominé les Réunionnais Florent Bax et Olivier Duberville 7-6, 7-5. La troisième place est revenue à Kevin Rivière et Quentin Robert. En double dames, Maurice a sauvé la mise par l’intermédiaire d’Astrid Tixier et Zara Lennon, qui ont pris la troisième place après avoir battu les Réunionnaises Elisa Guiraud et Éva Payet 6-2, 6-3.
« Elles ont donné le maximum pour aller chercher cette médaille de bronze. Elles s’en tirent pas si mal que ça », estime le directeur technique national, George Oyoo. Ce sont les Malgaches Niriantsa Rasolomalala et Zarah Razafimahatratra qui sont montées sur la plus haute marche du podium en tombant les Réunionnaises Pauline Payet et Angela Leweurs, 6-4 et 7-6.
Maurice a réussi toutefois à tirer son épingle du jeu dans la compétition par équipes mixtes en remportant le bronze. Ce sont toujours les Malgaches qui l’ont emporté devant les Réunionnaises. « C’est une médaille de bronze qui fait du bien à l’équipe », remarque Emma Taikie, de l’encadrement technique. Elle soutient d’ailleurs que Malgaches et Réunionnais étaient beaucoup trop forts. « Ils nous ont fait beaucoup de mal. Nous devons apprendre de nos erreurs pour progresser ».
Même son de cloche du côté d’Astrid Tixier. « Que dire d’autre, à part que la force de frappe de l’opposition était meilleure. Nous avons fait le maximum mais ce n’était pas suffisant ». N’oublions pas qu’Astrid Tixier a pris part à de nombreux stages à La Réunion ainsi qu’en France pour être prête pour la compétition, mais cela n’a pas suffi.
Kamil Patel, porte-drapeau national, n’aura été que l’ombre de lui-même, au même titre que Dylan Foo Kune, qui est passé à côté de son sujet. Emmanuelle de Beer a également très déçu, elle qui était attendue au tournant.