Les finales de simple du Petit Camp Open disputées hier ont vu des victoires indiennes. Chez les garçons, Abhishek Alla s’est montré expéditif pour retenir son titre, tandis qu’en féminin, Parminder Kaur a eu à s’employer pour l’emporter.
Alla s’est donc imposé en deux sets, 6-2 et 6-0 face au Russe Stanislav Korshunov. Ce dernier n’arrivait pas à contrôler ses nerfs, tandis que son adversaire plaçait calmement ses coups.
« C’était une victoire facile. J’ai mieux joué dans ce tournoi que lors du premier (Mauritius Open). Mais je ne pense que mon adversaira ait disputé son meilleur tennis aujourd’hui (hier). Il était vraiment très nerveux », confiait Alla à l’issue de son succès. L’Indien remporte son deuxième titre sur le circuit ITF junior après l’édition 2010 du Petit Camp Open.
Chez les filles, le succès de Parminder Kaur, tête de série numéro un a mis longtemps à se dessiner. Celle-ci a remporté difficilement la première manche, 7 jeux à 5, avant de concéder la deuxième à sa compatriote Simran Sethi, 2-6. La troisième manche a été très disputée et c’est Kaur qui aura le dernier mot, 6 jeux à 4.
La Mauricienne Emmanuelle de Beer, victorieuse en simple lors du premier tournoi, n’a pu rééditer sa performance. Elle a été sortie en demi-finales par Parminder Kaur. « C’était différent pour ce tournoi vu qu’il y avait plus de joueuses. Et je n’ai pas pu bien développer mon jeu. Avant ma demi-finale face à Parminder Kaur, j’étais stressée. Mais je suis contente car j’ai remporté mon premier tournoi sur le circuit U18 dans mon pays. Maintenant, je me concentre sur les Jeux d’Afrique lors desquels, je n’aurais rien à perdre. Ce sera une bonne expérience et je me ferais une joie de jouer avec Sohinee (Ghosh) en double », a confié de Beer.
Les finales de double ont été disputées vendredi. En masculin, le titre est revenu aux Tunisiens Mehdi Abid-Skander Mansouri qui ont disposé de la paire composée du Sud-Africain Adriaan Du Toit et du Tunisien Marouan Ferchichi, 7-5, 6-4. En féminin, la Malgache Hariniony Andriaamananarivo et l’Indienne Teertha Iska se sont offerts un nouveau titre en dominant les Sud-Africaines Melissa Laing et Nelise Verster en trois sets, 6-0, 3-6, 10-3.