Les Malgaches Jacob Rasolondrazana et Jean-Richard Randriamanantsoa se donneront la réplique cet après-midi à partir de 14h pour le titre du simple hommes du Mauritius Union Group Open de tennis. Les deux principaux favoris ont été égaux à eux-mêmes en venant respectivement à bout du Russe Ivan Syrov 6-3, 6-2 et du Polonais Lucask Skowronski 6-4, 6-1 au tour précédent. Quant au titre féminin, il est revenu à Astrid Tixier, qui a dominé dans son dernier match de poule la tenante du titre, Shannon Wong, 6-2, 6-2.
Avec déjà trois victoires à son actif contre Olivia Robert, Zara Lennon et Sharlyn Cham Tam Neng, Shannon Wong n’avait besoin que d’une victoire contre Tixier pour réaliser le sans-faute. Mais son plus farouche adversaire lui a finalement privé d’un deuxième titre d’affilée, Wong terminant même 3e au classement derrière Lennon. Elle est actuellement engagée aux Jeux d’Afrique Jeunes au Botswana.      
Reste donc la finale la plus attendue du tournoi, celle du simple hommes opposant les deux Malgaches. Mais avantage tout de même à Jacob Rasolondrazana, qui est resté invaincu l’an dernier en cinq finales disputées tout à tour contre Kenny Wong (Mauritius Union Open), Jean-Richard Randriamanantsoa (Emcar Open et Appelby Open), Ivan Syrov (Vital Open), Kamil Patel, le président-joueur de la fédération mauricienne (Anglo Mauritius Open).
Classé n°1, Rasolondrazana effectue sa rentrée de saison après une mise en jambes effectuée dans le double hommes du tournoi précédent (Yop Open). Son adversaire le plus en vue reste son rival direct, Jean-Richard Randriamanantsoa (2), qui attend de prendre sa revanche depuis l’an dernier. La victoire changera-t-elle de camp cette fois ?
Trois autres finales sont à l’affiche aujourd’hui. En U12 garçons, Jason Ah Chuen fait face ce matin à 10h à Kevan Appasamy. En U14, Anthony Kwok (2) est aux prises à 13h30 avec Niels Hartmann, qui a tombé au tour précédent Kenny Ah Chuen, donné principal favori (3-6, 6-4, 3-0 abn). En U16, c’est Jason Ah Chuen (2) défie à 14h Hemanshu Rambojun (2).
Par contre, Amaury de Beer a déjoué les pronostics en venant à bout de Jason Ah Chuen en finale U18 (4-6, 7-5, 6-4) le jour suivant son élimination en demi-finales U16 par Rambojun 3-6, 6-4, 6-1 samedi dernier.