Le Malgache Jacob Rasolondrazana est bien le joueur le plus fort du moment. Il l’a encore prouvé de manière cinglante en infligeant un sévère 6-1, 6-3 à son compatriote Jean-Richard Randriamanantsoa en finale du simple hommes du Emcar Sports Open, samedi à Tennis Nord, Mapou. Il aligne ainsi son deuxième titre en moins d’un mois. En féminin, c’est Astrid Tixier qui s’est distinguée en battant Deena Li Kam Wa, 6-0, 6-2.
Les deux finales ont été de loin à sens unique. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il n’y a pas eu de revanche tant attendue pour Jean-Richard Randriamanantsoa. Ce dernier s’est plus lourdement s’incliné que lors de leur dernier duel qui remonte en demi-finale du précédent tournoi (Mauritius Union Group Open) perdue 4-6, 6-2, 6-2. Mais il est vrai que l’arrivée de Jacob Rasolondrazana sur le circuit national devrait, en revanche, pousser ses éventuels adversaires à hausser leur niveau de jeu pour se surpasser. Le Malgache exerce comme coach au Club de Rose-Hill.
Dans la finale féminine, Astrid Tixier a renversé les pronostics pour s’adjuger une victoire assez expéditive et non moins improbable, en sachant que son adversaire Deena Lim Kam Wa avait dominé au tour précédent en trois sets 6-7, 6-4, 6-2, Shannon Wong, la n°2 du tableau et également vainqueur du précédent tournoi. Mais à chaque match ses vérités. Et dans une finale tout peut arriver. Deena Lim Kam Wa, qui revient des Etats-Unis où elle est en études, s’est effondrée, n’ayant pu déployer son jeu. Du coup, Tixier a enlevé son troisième titre d’affilée à Mapou.
Dans les autres finales, on note le doublé de Jason Ah Chuen en U14 et U16 et la victoire de Ryan Wong en U18 aux dépens de Dean Dulthummon. Ce dernier menait pourtant 4-1 au deuxième set avant de céder la partie.