Le double dames réussit mieux que le simple à Emmanuelle de Beer. Éliminée d’entrée 6-0, 6-1 par la Mexicaine Lucia Fernanda Guerra Castilla, classée 782e, la Mauricienne a jeté tout son poids dans la bataille pour le titre du double dames avec sa partenaire, la Britannique Anna Brogan, dans la Copa Sultana-Mayageuz (G 5) qui se joue en ce moment (24- 29 mars) au Porto Rico dans Les Antilles.
La paire a surmonté trois tours pour atteindre la finale en écartant tour à tour P. Bou (P. Rico)-M. Zacarias (Mex) 6-0, 7-5, Coutino Castilla (Mex)-G. Shuck (E-U) 6-3, 6-4 et les Américaines Julia Eshet et Alana Smith 6-7 (6), 6-3 (12-10). Elles affrontent dans le choc de la finale la paire n°2 du tournoi composée de Jessica Crivelletto (Sui) et Anita Ance Detlava (Let). Ces dernières ayant validé leur place aux dépens des Mexicaines n°4, Luisa Fernanda Guerra Castilla-Maria José Portillo Ramirez 0-6, 6-3, 12-10.
De Beer et Brogan avaient fait mouche dans la semaine du 10-15 mars au Guatemala lors de la Copa Universidad (G 4) en passant trois tours pour enlever la palme 6-3, 6-3 contre la paire Américaine M. Bourguignon-J. Friedel. Les chances existent qu’elles se retrouvent à nouveau à l’honneur.
Classée 392e jr ITF en début de semaine, Emmanuelle de Beer, 17 ans, s’est alignée à pas moins de neuf tournois ITF junior suivant sa participation et sa place de quart de finaliste du double dames au double circuit mauricien disputé en août 2013. Dans l’intervalle, elle s’est présentée à deux tournois de niveau mondial aux États-Unis, à savoir l’Eddie Herr International Junior Championship (G 1) fin novembre-début décembre et l’Orange Bowl (G A) tenu les 7 et 8 décembre, où elle fut d’entrée éliminée.  
Amaury de Beer, plus jeune frère d’Emmanuelle, participe également au tournoi portoricain. Il a chuté en quarts de finale du double hommes aux côtés du Colombien Manrique Botero, après une élimination au 1er tour qualificatif du simple hommes par le Suisse Vincent Gruenniger, 18 ans, 6-0, 6-4.