Emmanuelle et Amaury de Beer ont remporté récemment en Floride les titres du simple hommes et simple dames du Serendipity November Slam, un tournoi USTA de catégorie 7. Si pour la première nommée l’objectif était de retrouver sa forme, par contre, Amaury de Beer, 15 ans, a déjoué les pronostics en s’offrant une première aux États-Unis en U18. Il s’est imposé 6-3, 7-6 (3) aux dépens du Sud-Américain Bruno Fonseca, 18 ans et classé n°2.
Tombant d’entrée 6-3, 6-1 le tête de série n°1, le Danois Markus Bolbjerg, 17 ans, Amaury de Beer a poursuivi sa belle lancée en dominant en demi-finales 2-6, 6-2, 7-6 (7) un gaucher pour assurer sa place en finale. « Face au Danois, Amaury a été très agressif et solide, et a poussé son adversaire à la faute pour finalement remporter le match », a commenté son travelling coach, Jonathan Rosnovanu.
En demi-finale, le Mauricien s’est retrouvé face à un adversaire très déterminé qui l’a rattrapé à 6-6 dans le super tie-break set alors que ce dernier était mené 6-1, mais Amaury de Beer mit fin aux espoirs de son adversaire en l’emportant 10-7. « Ce fut un match rempli de suspense, mais Amaury a fait preuve de patience, est resté très concentré, a joué son jeu. Nous sommes très encouragés par sa performance jusqu’ici à ce tournoi », dit son père, Philippe de Beer.
Confiant et plus déterminé en abordant la finale, Amaury de Beer enleva le premier set 6-3, mais baissa de pied dans le set suivant, se faisant mener 2-6. Sentant que la victoire lui filerait entre les doigts, il s’est ressaisi à temps pour combler l’écart point par point avant de renverser la vapeur dans le tie-break. « Je suis très content d’avoir gagné ce tournoi. Je n’ai pas eu des matches faciles, mais j’ai pu bien les gérer. Je peux voir que je progresse et suis bien encouragé », confie le principal concerné.
Si cette victoire le met en confiance en vue de son prochain tournoi, le « très relevé » tournoi américain Evert ITF qui se jouera à Boca Raton la semaine prochaine toujours en Floride, Amaury de Beer a surtout les yeux déjà rivés sur le Eddie Heer, tournoi juniors d’envergure mondiale des plus prestigieux qui se jouera en fin d’année à l’IMG Academy à Bradenton, Floride.
« Amaury a été accepté dans le tableau final, une occasion exceptionnelle pour lui de se frotter aux meilleurs joueurs du monde de sa catégorie et de représenter son pays », annonce Philippe de Beer. Pour le tournoi Evert ITF, il a été placé dans le tableau qualificatif, ce qui représente « une autre occasion de se frotter aux bons joueurs et en profiter pour gagner de l’expérience et améliorer son jeu », remarque la Française Mary Pierce, son coach principal.
En simple dames, Emmanuelle de Beer a remporté la finale du Serendipity November Slam 6-3, 6-3 contre K. Filip, après avoir « surmonté les trois tours confortablement ». « Cette victoire était importante pour l’aider à retrouver un peu de confiance en elle-même et dans son jeu », estime Philippe de Beer. La joueuse est également en lice au tournoi Evert ITF se tiendra à l’Evert Tennis Academy où elle s’est entraînée de janvier à fin mai de cette année.