L’Anglo Mauritius Open a abordé sa phase décisive durant le dernier week-end au Club de Rose-Hill. Et on ne pouvait rêver mieux qu’une finale du simple hommes opposant le tenant, Kamil Patel, au Malgache Jacob Razolondrazana. Ce choc des cogneurs aura bien lieu samedi à 16h après qu’ils ont validé leur billet, le premier aux dépens du Polonais Lukasz Skowronski 6-3, 6-3 et l’autre en s’imposant en trois sets 5-7, 6-2, 6-3 face à son compatriote Jean-Richard Randriamanantsoa.
Voilà une belle affiche qui devrait attirer une petite foule samedi. D’autant que les deux adversaires qui s’affronteront pour la première fois sur leur surface préférée sont adeptes du service-volée et sont communément gauchers. Le suspense devrait durer jusqu’au bout… Mais toujours est-il que Jacob Rasolondrazana reste invaincu en trois finales successives depuis qu’il a posé ses valises à Maurice.
En mai, le Malgache avait effectué sa première levée dans le Mauritius Union Group Open face à Kenny Wong. Puis, il a enchaîné victorieusement le Emcar Open en juin face à Jean-Richard Randriamanantsoa avant de tomber le Russe Ivan Syrov en septembre dans le Vital Open. Irrésistible, il a fait pratiquement le tour de tous les meilleurs, sauf Kamil Patel, le joueur-président de la Fédération mauricienne de tennis.
Tenant du titre, Patel avait effectué un retour gagnant l’an dernier dans le même tournoi après trois ans d’oubli pour mettre fin à l’invincibilité du Malgache Jean-Richard Randriananantsoa, qui était sur une belle série de cinq titres d’affilée. Puis, il enleva après deux ans d’absence son quatrième titre de champion national contre Kenny Wong. Avec Patel tout peut arriver. Mais depuis son dernier sacre et son élection à la présidence, il a fait l’impasse sur les tournois nationaux jusqu’à son nouveau come-back ce mois-ci.
Dans le tableau du simple dames, la surprise se nomme Amélie Boy. Elle a privé à Shannon Wong (1) d’une place en finale en s’imposant 6-2, 6-2 avant son départ avec Jason Ah Chuen pour les Masters U14 prévus du 13 au 17 courant à Tunis. Et la question qui se pose est bien de savoir qui affrontera Astrid Tixier en finale samedi (16h) ? Cette dernière s’était déjà qualifiée trois jours après l’ouverture du tournoi aux dépens d’Eugénie Lim Ah Tock 6-1, 6-1.
Dans les autres catégories, on note que le verdict est déjà tombé en U15-18 garçons. Le titre est revenu logiquement à Ryan Wong, qui a dominé 6-3, 7-6 Hemanshu Rambojun. En U14 garçons, Kenny Wong est le premier à accéder à la finale. Il affrontera pour le titre le gagnant du match Christopher Fok Kow/Anthony Kwok. En U12 garçons, Niels Hartmann en découdra en finale avec Christopher Fok Kow samedi à partir de 9h. Le même jour, en U10, la finale opposera Johan Randriamanalina à Dylan Dulthummon (9h).
En U8 filles, Jaina Santchurn, Lushika Ramyead et Marine Legrand ont terminé dans l’ordre au classement final. En U10 filles, Sarah Introcaso s’est révélée au-dessus de Chiara Liyawhay et Malika Ramasawmy. En U12, Sarah Introcaso défiera cette fois en finale prévue mercredi à 16h30 Théa Wong. Enfin en U14 filles, les soeurs Chitti et Chitra Devi Jhoboo se disputeront la palme samedi à 9h.