Les derniers Mauriciens qui pouvaient encore prétendre à une place en demi-finales de la seconde étape du circuit ITF-CAT U12-14/Internationaux Les Jeunes Dodos sont tous passés à la trappe hier au centre de Petit Camp. Ils sont tous été éjectés du tableau non sans s’être bien battus face aux Malgaches, Réunionnais et Sud-Africains qui ont été, eux, exacts au rendez-vous.
Ce ne sont pas sept, mais bien six Mauriciens qui aspiraient à une place en demi-finales hier, le Réunionnais Alexandre Adam de Villiers ayant pris le dessus sur le Mauricien Christopher Fok Kow 6-1, 6-3 et non l’inverse, comme paru par erreur précédemment. Le Réunionnais a confirmé ses prétentions en éliminant 6-3, 6-2 le Seychellois Damien Laporte hier, accédant au carré d’as avec son rival Eliott Roche, tombeur lui du Mauricien Jason Espitalier-Noël 6-3, 6-4. L’un et l’autre font face aujourd’hui aux deux Sud-Africains, dont le n°1 du tableau Rudolf Lubbe, lauréat de l’étape précédente, et le n°4, Pierre Malan, demi-finaliste la semaine dernière.
En U12 garçons, Jake Lam n’a pas résisté au Sud-Africain Andreas Scott, ce dernier lui faisant subir une défaite en deux sets 6-2, 6-2. Scott affronte aujourd’hui le Namibien Connor Van Schalkwyk. Dans le haut du tableau, le duel opposant le Malgache Toky Ranaivo (1) au Sud-Africain Matthew Brown (4) s’annonce serré avec avantage toutefois au Malgache qui avait enlevé la première étape du circuit.
En féminin, Sarah Introcaso, Ève Gaillard (U12) et Théa Wong (U14) n’ont pas pesé lourd, la première s’inclinant 4-6, 6-1, 6-0 et les deux autres 0-6, 0-6 et 3-6, 3-6. Mais le véritable fait notable en U14 filles est de constater la forte présence de trois Malgaches en demi-finales contre une Réunionnaise, en l’occurrence Anita Huttelier.