La déception est grande : aucun joueur mauricien n’a pu attendre la finale de la première manche du circuit ITF CAT U12-14 à Petit Camp.
Les cinq prétendants qui étaient en lice ont tous chuté samedi, laissant aux Réunionnais et Malgaches l’honneur d’animer les quatre finales qui se déroulent aujourd’hui.
Les Mauriciennes Rachel et Charlotte Bardet, classées têtes de série 1 et 2 respectivement en U14 filles, n’ont pas pesé lourd face à leurs adversaires. Contre la Malgache Miora Raoilison, la première nommée n’a pu que lui arracher un set avant de s’effondrer 1-6, 6-3, 0-6. « J’ai eu beaucoup de mal à entrer dans le match. Mais j’ai mieux géré le deuxième set avant de lâcher prise dans le troisième… Bon, il me reste la seconde manche qui débute mardi », se contente de dire la cadette des jumelles.
Par contre, la Réunionnaise Eva Payet, qui a toujours 13 ans — elle en aura 14 en fin d’année — a infligé une plus lourde défaite en deux sets à Charlotte Bardet, soit 6-2, 6-1. « J’ai commis trop de fautes et je n’arrivais pas à construire mon jeu. C’était difficile à mettre la balle dans le terrain. Dans la seconde étape, il faudrait forcément que je me rattrape en faisant mieux contre les mêmes adversaires », concède la Mauricienne.
Rachel et Charlotte Bardet sont à leur dernière année en U14. Il faudrait quand même construire une bonne relève dans cette catégorie. La finale du jour oppose la Malgache Miora Raoilison à la Réunionnaise Eva Payet. Charlotte Bardet s’est offert le match consolant de la 3e place en battant 6-1, 6-4 sa soeur.
Invité à dire ce qu’il pensait des joueurs mauriciens après cette première manche, le nouveau DTN fédéral, George Oyoo Oketch Kunya, a réagi en ces termes : « Je les ai presque tous vus maintenant. J’attends de les voir à nouveau dans le prochain tournoi pour mieux les évaluer. Et après j’en tirerai des conclusions. Le circuit est d’un bon niveau. Mais je crois qu’ils peuvent faire mieux avec plus de tactique et de condition physique. Et puis, il faudra qu’ils soient plus souvent exposés à des tournois pareils pour s’aguerrir. »
En U14 garçons, Dean Dulthummon n’a pu lui aussi que limiter les dégâts contre le Réunionnais Nicolas Farès, qui l’emporta 6-1, 6-3. Celui-ci affronte pour le titre le Malgache Andritoavina Ratsimandresy, surprenant finaliste du haut de ses 12 ans. Le Malgache a eu en effet le mérite de tomber le grand favori du tableau, le Zimbabwéen Alosha Chikanda, 6-2, 6-2. Sa bonne condition physique aura-elle raison d’un Farès plus technique dans son approche ?
La Mauricienne Zara Lennon a quitté le tableau des U12 filles en chutant face à la Malgache Sariaka Radilofe 6-3, 2-6, 2-6. Celle-ci affronte aujourd’hui pour le titre la Réunionnaise Emmanuelle Girard qui est venue à bout de l’autre Malgache Randy Randrianasolonon 7-6, 6-3.
Enfin, en U12 garçons, Jason Ah Chuen suivra lui aussi la finale des gradins après son élimination 6-2, 3-6, 6-3 par le favori du tableau, le Malgache Miary Rakotondramboa. Celui-ci affronte le Réunionnais Cyril Respaut dans une finale qui s’annonce très serrée. Respaut a sorti le Lesothan Nyathi Motlojoa, n°2 du tableau, 6-1, 6-1, pour assurer sa place en finale.
Néanmoins, après leur échec en simple, les joueurs mauriciens ont été à l’honneur en double. En effet, le titre en U14 garçons est revenu au tandem composé de Dean Dulthummon-Hamanshu Rambojun. Ces derniers l’ont emporté 6-4, 6-1 contre les Réunionnais Nicolas Farès et Alan Ouzana. En U12 filles, c’est la paire composée de Zara Lennon et Olivia Robert qui s’est distinguée en battant au super tie-break 6-3, 5-7, 10-8 les Réunionnaises Emmanuelle Girard et Catherine Roche.
Les deux autres finales de double sont revenues à la paire malgache composée d’Océane Razakaboana-Miora Raoilison en U14 aux dépens des Réunionnaises Eva Payet-Marieme Aw, 7-6, 6-4. En U12 garçons, c’est le tandem réunionnais Mateo Vidot et Cyril Respaut qui a gagné 6-1, 6-2 contre l’équipe composée de Niels Hartman (Mce) et Nyathi Motlojoa (Les).