La 3e édition du tournoi ITF U18 débutera samedi au centre de Petit Camp avec la phase préliminaire à partir de 9h. Ce tournoi de grade 5 qui se disputera cette année sur deux manches accueille 19 pays et la participation de 65 joueurs dont les mieux classés au niveau mondial sont le Tunisien Mehdi Abid (352e) et l’Indienne Parminder Kaur (463e).
Les matches prévus dans les tableaux principaux de la première manche débuteront lundi et dureront jusqu’au samedi 27 août, jour de la phase finale. Les organisateurs établiront les tableaux qualificatifs du simple hommes et dames ce vendredi à 18h. La deuxième manche du tournoi débutera le samedi 27 août avec la phase préliminaire suivie du début des matches comptant pour les tableaux principaux prévus du 29 août jusqu’au 3 septembre. Les finales du double hommes et dames du premier tournoi sont prévues le vendredi 26 août et celles du second tournoi le vendredi 2 septembre à partir de 10h.
À ce jour, les vingt-deux joueurs inscrits séparément en simple hommes et dames ont été automatiquement acceptés par le comité d’organisation. Ils sont 13 joueurs à s’être inscrits à la phase qualificative du premier tournoi. Si ce nombre est ramené à dix en cas de retrait, il n’y aura alors pas de tournoi qualificatif.
L’an dernier, le tounoi s’était déroulé sur une seule manche. On se souvient que la palme en simple hommes était revenue à l’Indien Abhishek Alla (1) aux dépens du Britannique Stefan Burnett 6-3, 6-3. Chez les dames, l’Allemande Rosalie Willig, l’outsider du tableau, avait causé la surprise en tombant l’Indienne Tarrannum Handa (3) 7-5, 6-1.
Pour les joueurs mauriciens, l’essentiel cette année sera sans doute de prendre la mesure de leur progression. Car la plupart d’entre eux avaient été sortis dès le premier du simple hommes, sauf Ryan Wong Pin Young qui avait évité d’entrée l’élimination aux dépens de l’Allemand Sascha Brechtel 6-3, 6-3, avant de s’incliner 2-6, 2-6 devant le n°6 du tableau, le Turc Cem Ilkel.
Ryan Wong sera du reste le seul Mauricien qui ne passera par la phase qualificative du tournoi cette année, à l’inverse de Julien Min Fa, Dylan Foo Kune, Raj et Shawn Lennon. Min Fa et Foo Kune avaient participé au tournoi l’an dernier avec Gaël Thomas, Yashil Bessoondyal, Guillaume Poisson et Devansh Bhikajee. Ce dernier de même que Marc-Daniel Pillai disputeront que la deuxième manche du tournoi cette année.
En féminin, la grande absente du tableau sera bien la Mauricienne Sohinee Ghosh, actuellement en France. Grande favorite, elle avait échoué en demi-finales 4-6, 1-6 face à l’éventuel vainqueur, l’Indienne Tarrannum Handa. Par contre, elle avait remporté le titre du double dames aux côtés de la Suissesse Louise Boinay (6-0, 7-5) contre la paire indienne composée de Parminder Kaur-Kanika Vaidya. Deena Li Kam Wa (6) avait échoué en quart de finale face à l’Indienne Parminder Kaur, 3-6, 6-3, 2-6.
En revanche, Emmanuelle de Beer, Vanessa Ah Fong, Eugénie Lim Ah Tock, Shannon Wong ainsi que Rachel et Charlotte Bardet seront à nouveau présentes cette année. L’an dernier, De Beer avait cédé au 2e tour face à Ghosh 0-6, 3-6, tandis qu’Ah Fong avait été défaite par l’Indienne Tarrannum Handa 6-2, 6-0.
De son côté, Eugénie Lim Ah Tock s’était inclinée au même stade du tournoi 6-7 (6), 2-6 contre la Sud-Africaine Melissa Laing. Charlotte et Rachel Bardet ainsi que Shannon Wong avaient été éliminées d’entrée. Sophie Pismont qui avait également connu l’élimination au 1er tour s’est retirée de la présente édition depuis le 27 juin. Quant à Tessa de Spéville, elle n’est pas inscrite après son élimination au 2e tour l’an dernier.
La première manche de la présente édition du tournoi sera dirigée par Mike Wong, président de la Fédération mauricienne de tennis, et la seconde par Hedley Michaud.