Les jeunes raquettes locales n’ont pas pesé lourd lors du premier tour du simple hommes et simple dames de la première manche du circuit ITF U18 qui a débuté hier à Petit Camp. À l’exception de Dylan Foo Kune, Shannon Wong et Eugénie Lim Ah Tock, les sept autres engagés ont tous pris la porte de sortie, certains s’inclinant en trois sets après avoir livré une belle partie. Aujourd’hui, les trois rescapés pourraient eux aussi passer à la trappe, à moins qu’ils ne sortent le grand jeu.
En simple dames, Eugénie Lim Ah Tock (1670e) affrontait ce matin au 2e tour l’Indienne Rikeetha Pereira, classée 1053e ITF et n°8 du tableau. C’est dire que la Mauricienne n’est pas sur le papier la favorite. Mais hier, elle est parvenue à dominer la Polonaise Liliana Araucz (1587e).
De son côté, Shannon Wong (1744e) a pris d’entrée le meilleur (6-3, 7-5) de la Belge Ines De Mesure, non-classée ITF. Mais elle n’a pas été épargnée par le tirage au sort puisqu’elle a eu la malchance de tomber, ce matin même pour son prochain match, contre la meilleure joueuse du tableau, la Sud-Africaine Janet Kosh, 238e ITF.
Quant à Maelyn Chan Tam et Tessa de Spéville, elles ont toutes deux subi la supériorité de leur adversaire respective au 1er tour, la première face à la Sud-Africaine Dominique West 4-6,1-6, et l’autre contre la Hong-Kongaise Hei Tung Wong 3-6, 0-6. West n’a pas de classement ITF tandis que Wong est classée 1073e.
Sa compatriote Carina Ma (370e) occupe la position de n°2 du tableau, suivie de l’Indienne Aarzoo Malik (381e) 3e, la Singapourienne Reeya Doshi 4e, la Française d’origine malgache Tessah Andrianjafitrimo (498e) 5e, la Hong-Kongaise Kwan Yau Ng (741e) 6e et l’Anglaise Mia Smith (994e) 7e.  
Dans le tableau du simple hommes, Dylan Foo Kune (1239e) a sorti d’entrée 6-7 (3), 6-2, 6-1 l’Allemand Yannick Schmidl, qualifié du tournoi préliminaire dimanche. Le Mauricien croisait le fer aujourd’hui en fin de matinée avec l’Indien Harsha Manjunath, meilleur perdant du tour préliminaire.
Quant aux autres joueurs mauriciens, on dira que certains d’entre eux ont fait contre mauvaise fortune bon coeur. À l’image d’Hemanshu Raambojun, qui n’a pas démérité dans son premier et unique duel livré contre le grand favori du tournoi, le Sud-Africain François Kellerman, 545e ITF.
Le Mauricien s’inclinant 5-7, 5-7. La partie a été également serrée pour Jason Ah Chuen, vaincu en trois sets par le Turc Mert Dinc, qui l’emporta 6-4, 6-7 (3) 6-1. Idem pour Ryan Wong, qui égalisa au 2e set avant de céder sur le score final de 5-7, 6-2, 1-6.
Par contre, Julien Min Fa (1380e), Reetesh Newaj et Kevisen Cattaree ont été tour à tour défaits par le Français Alexandre Gueranic 3-6, 3-6, issue des qualifications, le Sud-Africain Joshua Chetty (1729e), 0-6, 2-6 et l’Indien Palash Mishra (1454e), 3-6, 3-6. Reetesh Newaj a obtenu une place dans le tableau final au bénéfice d’une wild card.
Les Indiens Garry Tokas (911e) et Kashyap Ashhok (940e) en 2 et 3, ainsi que le Sud-Africain Okkie Kellerman (963e) en 4, le Nigérian Benmo Oparison (1046e) en 5, l’Australien Dan Dowson (1071e) en 6 et le Polonais Piotr Dobrzynski en 7 complètent l’ordre des têtes de série dans le tableau.
À noter que samedi, Christopher Kwo On Yuen, l’unique Mauricien qui était engagé au tournoi préliminaire, a concédé 2-1, 6-1, 6-7 la défaite au 1er tour contre le Polonais Mikolaj Przybylski.