La seconde manche du tournoi ITF U 18 junior a débuté hier à Petit Camp. La plupart des Mauriciens qui y étaient engagés ont franchi le premier tour du simple hommes et simple dames. Mais c’est bien aujourd’hui qu’ils seront mis à rude épreuve en jouant leur place pour les quarts de finale.
Hier, Hemanshu Rambojun, 14 ans, a engrangé ses premiers  points au classement ITF en surmontant pour la première fois, le premier dans un tournoi junior de ce niveau. Il l’a emporté 6-1,6-4 contre le Nigérian Benmo Oparison, classé n°6 du tableau. Le Mauricien est aux prises aujourd’hui sur le court central contre l’Allemand Yannick Schmidl, finaliste du double hommes vendredi dernier dans la première manche du circuit.
Idem pour Jason Ah Chuen pourvu d’une wild card. Il  a ouvert son compteur ITF en éliminant l’Indien Ishaan Choubal Dylan (1302e) 6-3, 3-6, 6-2.
Dylan Foo Kune qui conserve sa place de n°8 dans le tableau, et Julien Min Fa ont eux aussi fait la différence. Le premier en disposant du Botswanais Tidimane (6-2,6-3), et l’autre s’imposant 6-1, 6-2 contre l’Indien Palash Mishra. En revanche, Christopher Kwo On Yuen, Ryan Wong Ping Young et Kevisen Cattaree n’ont pu relever le défi de franchir le 1er tour.
Aujourd’hui, Dylan Foo Kune aura fort à faire pour contenir l’Anglais Samuel Taylor, finaliste malheureux samedi dernier tandis que Min Fa se retrouvera face au Polonais Piotr Dobrzynski (7). De son côté, Ah Chuen se mesurera à l’autre Polonais, Mikolaj Przybylski.
En simple dames, Maelyn Chan Tam n’a ps résisté à la Thailandaise Emily Vithoontien. La Mauricienne s’est inclinée 3-6,2-6. Par contre, Shannon Wong s’est défaite 6-3, 6-2 de l’Indienne Lalita  Devarakonda. Victoire également pour Eugénie Lim Ah Tock face à la Polonaise Liliana Araucz, 6-3,6-1. Quant à Tessa de Spéville, elle n’a cette fois pas raté son entrée en l’emportant 7-6,6-0 contre la Sud-Africaine Jansen Van Rensburg.
Comme ce fut le cas au 2e tour la semaine dernière, Shannon Wong se retrouve aujourd’hui face à la n°1 du tableau et lauréate de la première manche, la Sud-Africaine Janet Koch. Eugénie Lim Ah Tock rencontrera la Française Tessah Andrianjafitrimo (4) et Tessa de Spéville l’Indienne Rikeetha Pereira (7).