Quand deux tournois se suivent, vainqueurs et vaincus de la précédente manche ont toutes les chances de confirmer ou de prendre leur revanche. C’est le cas aujourd’hui lors des demi-finales du simple dames du ITF U 18 Mauritius Open qui se déroule à Petit Camp. Le nouveau duel opposant la Singapourienne Rheeya Doshi (3) à la Sud-Africaine Janet Koch (1) a valeur d’une finale avant la lettre, Koch ayant enlevé la palme samedi dernier à leur dernière confrontation.
Qui plus est hier, Koch a dominé une fois de plus en quarts de finale la Kwan Yau Ng 6 (Hkg) 6-4, 6-3 en l’espace d’un semaine. De son côté, Doshi a sorti avec plus de facilité, l’autre Hongkongaise, Hei Tung Wong (8) 6-2, 6-2 au terme d’un match qui s’annonçait quand même plus serré.
Les deux autres qualifiées du dernier carré sont la Française Tessah Andrianjafitrimo (4) et la troisième Hongkongaise du tableau, Ka Man Carina Ma (2). L’anglaise Mia Smith aura donc échoué une nouvelle fois au stade de quarts de finale tout comme l’Indienne Rikeetha Pereira (7). Le face-à-face Andrianjafitrimo – Ma se veut indécis, les deux adversaires ayant chuté face à Koch et Doshi au même stade dans le tounroi précédent.
Chez les hommes également, les demi-finales donneront lieu a un remake opposant le Sud-Africain Okkie Kellerman (5) à son compatriote main non-moins farouche adversaire Maxime de Clippel qu’il avait battu jeudi dernier, 4-6, 6-1, 6-4. Kellerman devait par la suite enlevait la finale contre l’Anglais Samuel Taylor. Celui-ci a sorti pour la deuxième fois en une semaine, le grand favori du tableau, François Kellerman (Af Sud) 6-4, 6-2. Le Britannique est aux prises aujourd’hui avec le Français Alexandre Gueganic, l’invité surprise du carré d’as après son échec à franchir le tournoi préliminaire la semaine dernière.
Hier, Gueganic s’est qualifié de manière convaincante aux dépens de l’Allemand Yannick Schmidl 6-4, 6-1.  
Quant aux Mauriciens, ils sont engagés aujourd’hui en finale du double hommes et double dames, mais en duo avec des joueurs étrangers. Il s’agit de Shannon Wong qui constitue une paire avec la Française d’origine malgache Tessah Andrianjafitrimo De son côté seul Ryan Wong défendra l’honneur mauricien aux côtés de Maxime de Clippel (Af Sud) après l’élimination du tandem Dylan Foo Kune-Julien Min Fa par les Sud-Africains François et Okiie Kellerman 6-4, 6-3 hier. Ces derniers auront    donc pris leur revanche après leur défaite en demi-finales jeudi dernier.