Les demi-finales du simple hommes prévues aujourd’hui au centre national de Petit Camp ne verront aucun Mauricien en action après l’élimination de Dylan Foo Kune hier par l’Indien Kashyap Ashok lors de la première manche du circuit ITF U18. Desservi par son service, le Mauricien s’est incliné 4-6, 5-7.
Kashyap Ashok, classé n°3, joue gros aujourd’hui contre l’Anglais Samuel Taylor pour une place en finale. L’autre demi-finale du simple hommes met aux prises les Sud-Africains Maxime De Clippel et Okkie Kellerman (4), dont le jumeau, François Kellerman (1), s’était fait éliminer au 2e tour mardi par l’outsider anglais Samuel Taylor.
Hier, Okkie Kellerman (4) n’a lui pas fait de détail, ne concédant que deux jeux au Polonais Piotr Dobrzynski (7) pour valider sa place dans le dernier carré. Par contre, Maxime De Clippel a créé la surprise en venant à bout de la tête de série n°6, l’Australien Dan Dowson, en trois sets 2-6, 6-3, 6-2. Ce qui fait qu’ils ne sont que deux têtes de série à avoir atteint les demi-finales du simple hommes.     
Hier, Dylan Foo Kune avait des chances égales de l’emporter contre l’Indien Kashyap Ashok. « Mais son service n’était pas au point », estime le directeur technique national, George Oyoo, qui avait suivi l’explication. Dans le premier set, l’Indien a converti l’unique balle de break qu’il obtenait pour s’imposer 6-4.
« Dans le second set, Dylan est revenu à 3-4 avant de mener 5-4 sur service adverse. Mais son adversaire égalisa à 5-5, puis mena 6-5 avant de remporter le set et le jeu sur un break 7-5. Avec un meilleur service, Dylan aurait pu faire la différence. Il a appris quelque chose de ce tournoi. Attendons la prochaine manche pour voir comment il se comporte. Mais je crois qu’il avait la capacité de faire mieux aujourd’hui (hier) », soutient le Kenyan.
En simple dames, la Hong-Kongaise Kwan Yau Ng (6) a causé de grosses frayeurs à la favorite pour le titre, Janet Koch. Desservie par son propre service, la Sud-Africaine se fera malmener et concéda le premier set au tie-break (7-9) après avoir pourtant mené 6-5. Mais elle enleva le set suivant 6-3 et fera la différence au tie-break dans la belle.
Koch devra aujourd’hui se montrer plus convaincante face à la Française d’origine malgache Tessah Andrianjafitrimo (5) si elle veut atteindre la finale. Car celle-ci a réussi à dominer 6-3, 6-2 l’Indienne Aarzoo Malik pourtant classé n°3. Les deux autres demi-finalistes qui croiseront le fer sont la Hong-Kongaise Ka Man Carina Ma (2) et la Singapourienne Rheeya Doshi (4).
Agée de 16 ans, Doshi a disposé 6-2, 6-3 de l’Anglaise Mia Smith (7) et se retrouve pour la première fois en demi-finales d’un grade 4. Elle est arrivée sur le circuit U18 à 15 ans et est en quête d’un premier titre. C’est son 3e tournoi de grade 4 cette année, confie-t-elle. Si elle avait atteint les quarts de finale en Thaïlande, elle avoue qu’elle fera de son mieux pour arriver cette fois en finale. « I’ll do my best to play well and let’s see what happen. May be this time  I’ll win my first tournament. »
Enfin, en double hommes, la paire mauricienne composée de Dylan Foo Kune et Julien Min Fa a accédé aux demi-finales sur forfait pour blessure de l’Australien Dan Dowson allié au Français Alexandre Gueganic. Ils joueront pour une place en finale contre les jumeux sud-africains Kellerman.
Associées en double dames, la Mauricienne Eugénie Lim Ah Tock et la Sud-Afrivaine Janet Koch joueront elles aussi pour une place en finale aujourd’hui contre Ka Man Carina Ma-Kwan Yau Ng (HKG). Notons que les demi-finales des simples et des doubles n’avaient pas encore débuté à 11h ce matin en raison du temps pluvieux. Les finales des doubles sont prévues demain matin et celles des simples samedi matin, sauf imprévu.