La préparation s’intensifie actuellement pour les jeunes qui seront engagés le mois prochain aux deux étapes mauriciens du circuit ITF U18 qui débuteront le 20 août à Petit Camp. C’est ainsi que Christopher Fok Kow et Zara Lennon seront engagés dès ce jour à la première des  trois étapes du circuit ITF U18 Sud et Central du Zimbabwe. Ils sont rentrés à Maurice récemment du centre d’entraînement de l’ITF du Maroc et ont mis le cap vendredi sur le Sports Club de Harare.
Classée 455e jr ITF cette semaine, Zara Lennon a été acceptée directement dans le tableau final de cette première étape du circuit classé grade 4. Jusqu’à vendredi dernier, elle était la 3e joueuse la mieux classée sur la liste derrière l’Egyptienne Hala Khaled (210e) et l’Américaine Dakota Fordham (356e). Mais l’Anglaise Destinee Martins classée 312e jr mondiale est venue s’immiser dans le tableau et pourrait même jouer au trouble-fête, d’autant qu’elle a émergé de la phase qualificative et a été finaliste à Bournemounth (grade 4) le mois dernier en Angleterre. Les cinq autres engagées sont classées dans les 500 aux 900 jr ITF.
Idem pour Christopher Fok Kow, qui a bénéficié d’une invitation. Il a été admis dans le tableau du simple hommes en 26e position, l’Anglais Emile Hudd étant le mieux classé du lot (191e) devant le natif Ayanda Sibanda (220e), le Sud-Africain Lleyton Cronje (222e), le Kenyan Sheil Kotecha (302e) et le Sud-Africain Charl Morgan (335e). Hudd avait perdu en finale à Odense, Denmark, courant juin dans un tournoi grade 4. Quant à Ayanda Sibanda qui est depuis quelques année sur le circuit ITF Jr, il avait été finaliste en mars à Pretoria (grade 3) et quarts de finaliste aux 40es Championnats d’Afrique juniors U 18 en février à Tunis.
Aujourd’hui, Fok Kow est aux prises avec la Zimbabween Alexander Yalias, qui a bénéficié d’une wild card. En simple dames, Zara Lennon a toutes les chances de passer deux tours. Elle affronte d’entrée l’Indienne Yashaswani Panwar, classée dans les 1 800 e et devrait ensuite retrouver, soit une Kenyane ou une Zimbabweenne classées assez loin.
On se souvient que, l’an dernier, les deux raquettes mauriciennes avaient participé à cette même tournée au Zimbabwe en vue des mêmes objectifs qui allaient suivre. Les deux avaient été éliminés très tôt en simple, mais Zara Lennon avait atteint les quarts de finale du double dames avec la Zimbabwéenne Kimberly Bhunu. Par contre, Amaury de Beer, qui les avait rejoints, avait perdu en quarts de finale du simple hommes et en demi-finales du double hommes avec le Sud-Africain Lleyton Cronje.
Mais depuis l’an dernier, Christopher Fok Kow a connu une progression appréciable en remportant notamment les étapes du circuit mauriciens ITF CAT U14 et le titre des Masters africains U14. Ce qui lui a valu de décrocher une bourse d’une année au centre d’entraînement ITF du Maroc. Il pourrait cette fois faire mieux, tout comme Zara Lennon qui complètera en octobre sa deuxième année passée au centre marocain.