Interrompue pour cause d’averses et menacé de renvoi, la finale du simple hommes des championnats interclubs a pu finalement connaître son dénouement samedi au centre national de Petit Camp. Julien Min Fa (PLSTC) remportant comme prévu le titre aux dépens de son plus jeune rival du même club Hemanshu Rambojun, 6-2, 6-3. En revanche, la suite de la finale féminine mettant aux prises Astrid Tixier (ATCPH) à Eugénie Lim Ah Tock (QBTCTC) se poursuivra jeudi à 16h30.
La phase finale de ces championnats interclubs, premier tournoi de la saison, avait pourtant bien débuté en U12 garçons (11h) et U14 filles (14h) avec le sacre de Niels Hatmann et Sharlyn Chan Tam quand le temps se détériora. Les finales du simple hommes et simple dames qui avaient débuté à 14h connaîtront une interruption jusqu’à 16h. Avant que la décision ne fut prise de repousser la suite du duel masculin à hier matin. Le score avait été suspendu à 6-2 et 2-0 dans le second set en faveur de Julien Min Fa. Mais il était mené 15-30 au service dans le 3e jeu.
Finalement, après une amélioration du temps en fin d’après-midi, le deux adversaires purent boucler leur match.
Un peu déçu, Rambojun avoua qu’il s’est retrouvé face à un adversaire supérieur au service. « J’avais du mal à retourner ses balles. Son niveau de jeu est aussi au-dessus du mien. Mais je suis satisfait d’avoir joué ma première finale en simple hommes. Je vais maintenant essayer d’en faire autant dans le prochain tournoi (Yop Open) et pourquoi pas le remporter », confie Rambojun, 15 ans.
Étudiant en Form IV au collège Royal de Port-Louis, il avait participé récemment aux championnats d’Afrique U18 tenus du 18 au 23 février à Potchefstroom en Afrique du Sud et revient sur cet événement qui était également pour lui une première. « J’ai été éliminé d’entrée dans le tableau final. Puis, j’ai remporté deux matches consolants. Ce fut une bonne expérience, même si le niveau était très élevé et presque hors d’atteinte. Je savais que les matches allaient être très rudes. Mais j’y suis allé pour jouer et gagner 2-3 matches pour m’aguerrir. J’ai en partie réussi », convient-il à dire.
Également en action à Potchefstroom, Julien Min Fa, 17 ans en mai, avoue qu’il n’a pas réalisé un bon tournoi ayant été éliminé d’entrée « par un très bon adversaire. » « Je n’ai pas de regret car ce tournoi m’a permis de voir évoluer des joueurs d’un très bon niveau. J’ai encore du chemin à faire » dira-t-il. Il rentre à Paris aujourd’hui pour y poursuivre sa carrière au Courbevoie Sport Tennis Club parallèlement dans un lycée à Courbevoie qui propose des horaires aménagés aux sportifs ayant choisi la filière sport-études. Cela fait presque deux ans maintenant qu’il a opté pour des études à distance à travers le Centre national d’enseignement à distance. S’il compte revenir à Maurice en août pour le double circuit CAT-ITF U18, il va entre-temps remettre l’ouvrage sur le métier. « En rentrant, je vais me concentrer sur les tournois nationaux qui sont plus nombreux en France avec des joueurs de tous les niveaux. »
Pour en revenir aux interclubs, le score était de 5-5 au premier sets dans la finale du simple dames quand le match fut suspendu. Astrid Tixier menait 2-0 lorsqu’elle fut rejointe 2-2 par son adversaire, puis devancée 3-2 avant qu’elle n’égalisât à 3-3. Par la suite, les deux joueuses ont conservé tout à tour leur service jusqu’à 5-5. Suite et fin de ce duel jeudi à 18h30. Pour rappel, les sept clubs participant au tounoi sont : Ace Tennis Club of Phoenix (ATCP), Popy Tennis Club of Quatre Bornes (PTCQB), Labourdonnais Tennis Club (LTC), Port-Louis Garros Tennis Club (PLGTC), Port-Louis Star Tennis Club (PLSTC), Quatre-Bornes Town Center Tennis Club (QBTCTC) et Beau Bassin Advantage Tennis Club (BBATC).