Les Championnats nationaux UBP juniors et seniors ont pris fin hier après-midi avec plusieurs finales au programme. Mais le choc tant attendu en simple messieurs entre Kamil Patel (33 ans) et Kenny Wong (29 ans) a tourné à l’avantage du premier nommé qui l’a emporté en deux sets facilement (6-1, 6-2). Hemanshu Rambojun a pour sa part confirmé en U14 garçon en prenant la mesure de Jason Ah Chuen (6-3, 6-3).
Après avoir remporté l’Anglo Mauritius Open 2012 lors de la semaine écoulée, Kamil Patel a récidivé dans les Championnats nationaux UBP en battant Kenny Wong à l’expérience (6-1, 6-2). Kamil Patel a mis seulement 45 minutes pour s’approprier le premier set, dominant son adversaire dans tous les compartiments du jeu. C’est surtout grâce à son service foudroyant que le gaucher a fait la différence. « Mon service est mon point fort », souligne-t-il. Kenny Wong a tenté de revenir lors de la deuxième manche mais il a accusé le coup, ne trouvant pas les ressources nécessaires pour prendre à défaut un Kamil Patel visiblement très en jambes. « Je me suis senti très bien physiquement. Je suis très satisfait de ma performance car je remporte un deuxième tournoi d’affilée, ce qui n’est pas rien car je reviens après trois ans d’absence. Je tiens à féliciter mon adversaire qui m’a donné du fil à retordre. Kenny  est un joueur solide mais heureusement pour moi, j’ai été en mesure de le manoeuvrer pour remporter la victoire », souligne le vainqueur avec modestie.
Le finaliste est certe déçu mais reconnaît la supériorité de son vis à vis. « Il mérite amplement la victoire. Ce n’est jamais évident de jouer face à un tel adversaire. J’éprouve beaucoup de difficulté à évoluer face à des gauchers car leurs coups les plus naturels se font dans les diagonales. Je suis toutefois très content d’être arrivé à ce stade de la compétition », relate Kenny Wong. Dans la finale U14 garçon, Hemanshu Rambojun continue sa progression en avant, lui qui a pris la mesure de Jason Ah Chuen (6-3, 6-3). Du côté féminin, Maelyn Chan Tam Neng a surclassée Zara Lennon en deux manches (6-2, 6-0). À titre d’information, la finale simple dames est revenue à Astrid Tixier, qui a conservé son titre jeudi en venant à bout de Shannon Wong en deux sets, 6-3, 6-4. Il est à noter qu’Astrid Tixier est la bête noire de Shannon Wong, qu’elle avait aussi battu lors du dernier tournoi vital en trois sets (6-4, 0-6 et 7-6), toujours en finale.