Kamil Patel (33 ans) succède à Mike Wong à la présidence de la Fédération Mauricienne de Tennis (FMT). Une suite logique après avoir été joueur d’un excellent niveau, ensuite entraîneur et président du comité technique. Mike Wong occupera désormais le rôle de vice-président alors que Jean-Michel Giraud a été maintenu au poste de secrétaire général, lui qui représentera le tennis à l’assemblée générale élective du Comité Olympique Mauricien (COM) le 14 mars prochain. À noter que la FMT compte en ses rangs quatre membres féminins (Virginie Lennon, Christine Faustin, Farah Atchia, Doris Chan Tam Neng) ainsi qu’un Rodriguais (Didier Leong Kye).
Ce n’était un secret pour personne. Tout laissait présager que Kamil Patel allait devenir le nouveau président de la FMT. Ce dernier, qui a dû passer un deuxième tour après s’être retrouvé ex-aequo avec 7 voix aux côtés de Denis Li Kam Wa (Quatre-Bornes/Rivière-Noire), Gary Lo (Port-Louis) et Virginie Lennon (Pamplemousses/Rivière du Rempart). À noter que Patel et Lennon ont complété les deux places au sein de l’executif en recueillant 7 voix chacun contre 5 à chacun de leurs rivaux. Virginie Lennon n’était pas présente pour l’occasion. Les dix autres membres ont toutefois été élus avec une forte majorité, soit 12 voix pour le représentant de Rodrigues, Didier Leong Kye, Édouard Ah Chuen (Port-Louis), Mike Wong (Beau-Bassin/Rose-Hill), Christine Faustin (Pamplemousses/Rivière du Rempart), Dominique Thomas (Quatre-Bornes/Rivière-Noire) et Philip Rogers (Pamplemousses/Rivière du Rempart).
Farah Atchia (10 voix), Doris Chan Tam Neng (11 voix) et Jean-Michel Giraud (11 voix) composent également ce comité. À titre d’information, 13 candidats se sont présentés pour 11 postes. Lennon, Atchia, Chan Tam Neng et Leong Kye sont des nouveaux membres alors que les autres membres faisaient déjà partie du précédent exécutif. Gilbert Noël a été coopté, lui qui a déjà occupé le poste de vice-présidence de la fédération. Didier Leong Kye, représentant du comité régional de Rodrigues, a fait ressortir que c’est la première fois qu’un Rodriguais est admis au sein de l’exécutif d’une fédération sportive et que c’est un véritable honneur pour lui. « Je suis très heureux de faire partie de la fédération. Nous manquons de cadres à Rodrigues pour former des joueurs. Nous avons toutefois beaucoup de potentiel. Le nouveau comité aidera Rodrigues à avancer et mon élection me permettra ainsi de faire le pont avec Maurice. Je suis amplement satisfait et prêt à apporter mon soutien », explique Didier Leong Kye.
3 principes de base pour réussir à la présidence
Kamil Patel a clairement défini comment il allait assumer ses nouvelles responsabilités, se laissant guider par trois principes de base : le caractère, le courage et le fair-play. « Il faut d’abord faire preuve de caractère dans la manière de prendre des décisions et de les assumer. Les personnes ne seront certes pas toujours d’accord mais il faudra faire preuve de conviction. Ensuite, il faut être courageux dans les moments difficiles et faire face aux problèmes, et pour finir, le fair-play. C’est-à-dire une conduite en toutes circonstances », avance Kamil Patel. « J’ai l’avantage d’être assis sur les épaules de géants qui ont tant donné au tennis mauricien. Je considère qu’aujourd’hui, il existe moins de problèmes extra-sportifs comme par le passé. Nous pourrons travailler dans la convivialité », soutient notre interlocuteur.
« Nous formons une très belle équipe. Je suis sûr et certain que nous ferons du bon travail ensemble. Je ne connais pas beaucoup de fédérations qui compte en son sein quatre membres féminins et un membre rodriguais. C’est tout simplement génial. Le précédent comité avait effectué un excellent travail et je compte poursuivre sur cette même continuité, pour le bien-être de la discipline. Après avoir été joueur pendant ses 20 dernières années, j’ai toujours le souci de représenter mon pays et faire progresser ma discipline. Je travaillerai d’arrache-pied avec la même envie et détermination », ajoute-t-il. Pour rappel, Kamil Patel est un tennisman de grande qualité, lui qui a plusieurs fois été médaillé aux Jeux des Îles de l’Océan Indien entre 2003 (Maurice) et 2007 (Madagascar).
Le président sortant, Mike Wong, a tenu à remercier tous les membres ainsi que les bénévoles de leur soutien. « J’étais là pour dépanner, moi qui me suis retrouvé à la présidence un peu par accident et j’ai fait le boulot. Je suis amplement satisfait et je cède maintenant le flambeau à Kamil Patel qui fera de l’excellent travail. Nous avons gardé nos sponsors traditionnels, ce qui est très important pour nos jeunes joueurs. Ils continueront de ce fait à réaliser des performances. Dorénavant je suis vice-président et je compte apporter mon expérience aux autres membres et les aider à faire progresser la discipline », explique Mike Wong.