Après avoir survolé la semaine dernière le tournoi provincial KZN Coca-Cola, Amélie Boy et Sharlyn Chan Tam Neng sont cette fois tombées sur des adversaires supérieurs lors du Key Health Dunlop Series de tennis qui s’est disputé du 5 au 9 juillet toujours au Westeridge Park Tennis Stadium dans le Kwa Zulu Natal à Durban. Boy a subi une lourde défaite 0-6, 0-6 en quarts de finale des U16 alors que Cham Tam a cédé au 2e tour des U14 1-6, 4-6.
Ce deuxième tournoi succédait au précédent qui s’est tenu du 2 au 4 juillet. Mais après leur bonne mise en jambes, les deux raquettes mauriciennes ont affiché leurs limites. Après avoir passé les deux premiers tours en s’imposant 6-2, 3-6, 6-2 face à Kathryn Francis Rohde et 7-6, 6-3 contre Hanri Stofberg, Amélie Boy est tombée en quarts de finale face à la n°5 du tableau et éventuel vainqueur du tournoi, Imaan Hassim. Cette dernière enleva par la suite sa demi-finale 6-3, 6-3 contre Cindy Dorrington (2) avant la finale remportée 6-4, 6-4 contre Jone Kruger (3).
En simple dames U14, Sharlyn Chan Tam est tombée elle aussi assez tôt sur la grande favorite du tableau, Corin Oliver de Waal, qui s’imposa 6-1, 6-4 au 2e tour. La Mauricienne s’était d’entrée imposée 6-1, 6-3 contre Elicia Naude. De Waal devait par la suite confirmer ses prétentions en survolant les trois tours suivants face à Gabrielle Latham (15) 6-1, 6-3, Megan Lombardi (10) 6-2, 6-1 et Maja Gledic (3) 6-3, 6-1, avant d’enlever 4-6, 6-3, 6-2 le titre contre Kaylin Mari Bouwer (2).
Également engagées en double dames, les deux Mauriciennes n’ont pas pesé lourd, la paire Chan Tam-Elicia Naude s’inclinant 3-6, 0-6 au 2e tour des U14 devant Vanessa Chigariro-Evangelina du Toit. En U16, Amélie Boy en duo avec Brieta Pienaar aligna d’entrée deux victoires dont l’une en quarts de finale 6-3, 7-5 contre Jeanne Marie Klopper et Lise Stofberg avant de chuter 3-6, 5-7 dans le dernier carré face à la paire Imaan Hassim-Tayla Van Eck.
Amélie Boy et Sharlyn Chan Tam effectuent cette tournée à leurs frais dans le KZN accompagnées de leurs parents.