L’aventure s’est arrêtée hier au 2e tour du simple dames pour Zara Lennon et Amélie Boy sur terre battue à Tlemcen en Algérie, deuxième étape de leur tournée nord-africaine. Elles ont cédé, la première nommée 2-6, 7-6 (5) face à la Gabonaise Ella Avomo, classée n°4, et l’autre contre la tête de série n°1 du tournoi, l’Égyptienne Alamis Alhussein Abdel Aziz, 1-6, 2-6.  
C’était leur premier tournoi de grade 3 cette année et l’occasion de mesurer les progrès accomplis. Leur dernier tournoi disputé à ce niveau remonte à août 2015 lors du circuit ITF-CAT Sud et Afrique Centrale U18 sur hard court à Harare au Zimbabwe. Zara Lennon s’était alors inclinée d’entrée dans le tableau final 3-6, 2-6 contre la Sud-Africaine Imaan Hassina et Amélie Boy face à la Sud-Africaine Lee Barnard 1-6, 0-6.  
Pour en revenir au tournoi algérien, il faut dire qu’Abdel Aziz, 18 ans et 104e jr ITF, s’est remise de sa défaite subie au premier tour précédemment en Tunisie. Classée pourtant n°1 et ayant bénéficié d’une wild card, elle avait été battue 2-6, 3-6 par l’Américaine Miranda Ramirez. Mais cette fois elle a bien rectifié le tir, ayant déjà accédé au dernier carré en disposant également de la Marocaine Salma Ziouti 6-1, 6-1.
Par contre, la Gabonaise Ella Avomo a lourdement chuté 0-6, 2-6 en quarts face à la Polonaise Ania Hertel. Avomo, 15 ans, est classée 271e jr ITF. Zara Lennon, 15 ans également, se classe présentement 598e jr mondiale (592e en février), et Amélie Boy, qui a eu 17 ans en février, est 450e jr (437e en février).
Les deux Mauriciennes n’ont pas pesé lourd en double dames, s’étant inclinées au 1er tour 2-6, 4-6 contre la paire n°3 composée justement de la Gabonaise Avomo et de la Burundaise Mariam Majawimana. Elles avaient perdu en demi-finales précédemment en Tunisie (19-23 avril) 2-6, 1-6 contre les Suissesses Lulu Radovcic et Simona Waltert.