Les Mauriciens n’ont pas raté dans l’ensemble leur entrée en matière lors de la phase qualificative des championnats juniors d’Afrique australe de tennis qui se déroulent depuis dimanche à Windhoek, Namibie. A l’exception de Dean Dulthummon qui a concédé deux défaites dans sa poule ainsi que Maelyn Chan Tam et Hemanshu Rambojun qui se sont inclinés une fois, les trois autres joueurs n’ont pas tremblé.
Mais il leur reste encore hier un ou deux matchs à livrer pour boucler la phase de poule avant d’entrer de plain-pied dans la phase finale aujourd’hui. Placée en deuxième position dans la poule D, Amélie Boy (U 14) a enregistré deux victoires, mais avait encore deux matches à disputer contre la n°1 de la poule, Karen Machisa (Zimbabwe) et Nina Burger (Namibie). Dans la même catégorie, Zara Lennon affrontait hier, la favorite de la poule, Lee Barnard, dans le match décisif désignant le vainqueur de la poule B. Les deux joueuses comptant chacune trois victoires.
Néanmoins, la suite risque d’être très animée pour les deux mauriciennes, une fois intégrées au tableau final. Outre Zani et Lee Barnard (Af Sud), elles croiseront tôt ou tard la trajectoire des Malgaches Randy Randrianasoloson et Sariaka Radilofe et d’autres adversaires, non moins valables.
En U 16 garçons et en trois matches, Hemanshu Rambojun, classé 2e joueur dans le groupe A, a cédé 2-6, 6-3, 4-6 face à Leo Makhake du Lesotho. Il était aux prises hier avec le Sud-Africain Lloyd Harris, favori du groupe. Harris avait participé l’an dernier aux championnats d’Afrique juniors déroulés au Caire. Classé n°3, il avait été éliminé d’entrée et en trois sets par le Mauricien Dylan Foo Kune. Mais en sa deuxième année en U 16, il ne devrait pas connaître le même sort.
Dans le groupe D, Dean Dulthummon n’a pas trouver la parade contre Lumeta Chisomo (Malawi) et le Malgache Andritokiana Ratsimadresy, les deux prinicpaux favoris du groupe devant le Namibien David Edmunds. Mais il s’est défait plus facilement de celui-ci et du Swazilandais Sibongikhos Dlamini dans deux autres matchs. Harris, Rambojun, Chisomo, Ratsimadresy, Brandon Laubser (Af Sud), Kukultla Motlojoa (Lesotho), Alywyn Mushonga (Zimbabwe) seront les principaux favoris du tableau final des U 16. Car il semblerait que l’ordre des joueurs placé dans chaque poule tant en masculin qu’en féminin reflète d’une certaine façon l’ordre dans lequel ils pourraient être déployés dans les tableaux principaux aujourd’hui.
En U 14 garçons, Jason Ah Chuen devrait figurer lui-aussi parmi les favoris du tableau final. Placé en tête du groupe C, le Mauricien compte déjà trois victoires et livrait, hier, son dernier match face à Nyati Motojoa (Lesotho), placé en 2e position dans le groupe devant le Namibien Nguvi Hinda. Mais pour le titre, on devra également compter avec Albertus Kruger, Richard Thongoana (Af Sud), Mehluli Sibanda (Zimbabwe), Miary Zo Rakotondramboa, Andaritovina Ratsimandresy (Madagascar) et Batsirai Saurombe (Zimbabwe).  
Enfin en U 16 filles, Maelyn Chan Tam, bien que subissant une lourde défaite 0-6,1-6 contre la favorite de la poule C, la Sud-Africaine Huibre Botes, s’est ressaisie en battant tour à tour 6-1,6-1 et  sur le même score, les deuxièmes et troisièmes joueuses de la poule, notamment Claudia Sumaia (Mozambique) et Reitume Metso (Lesotho). La Mauricienne affrontait, hier, la Namibienne Tanya Butner lors de son dernier match de poule. Pour rappel, l’équipe mauricienne est accompagnée du DTN, le Kenyan George Oyoo.