Le tournoi de tennis, ‘Les Jeunes Dodos ITF-CAT U12-U14’ a pris fin dimanche dernier à Petit Camp. Quatre finales en simples étaient au programme de cette journée. L’on retiendra principalement le sacre d’Hemanshu Rambojun en simples garçons (U14), qui a fait preuve de beaucoup de maîtrise pour battre son compatriote Dean Dulthummon. En finale U12 filles, Zara Lennon a été exacte au rendez-vous.
Hemanshu Rambojun (14 ans), qui connaît une très belle marge de progression depuis la saison passée, a fait preuve de beaucoup de régularité lors de la première et deuxième étapes de ce circuit ITF-CAT. Victorieux du Réunionnais Alan Ouzana en deux sets expéditifs (6-2, 6-1), Hemanshu Rambojun a cette fois-ci eu du mal à se défaire de Dean Dulthummon, score final 6-2, 6-7 et 6-0. À titre d’information, les deux adversaires se sont souvent rencontrés depuis l’année dernière. Mais Hemanshu Rambojun a démontré qu’il était bien le plus fort. « Je ne pouvais pas rêver mieux. Mon objectif était de remporter les deux circuits et j’y suis parvenu. Je tiens à remercier mes entraîneurs, Jean-Marc Randriamanalina, Jean-Richard Randriamanantsoa et George Oyoo. Mes parents m’ont également beaucoup soutenu et encouragé à aller de l’avant et je tiens à leur témoigner ma plus grande gratitude », indique le vainqueur.
Pour en revenir au match, Hemanshu Rambojun a toutefois reconnu que son adversaire était très dur à battre. « Je me suis senti très à l’aise au premier set. J’ai commencé à faire des fautes lors de la deuxième manche, ce qui a permis à mon adversaire de revenir. Mais je me suis finalement repris pour l’emporter. J’ai utilisé beaucoup de variations dans mon jeu pour l’emporter. Il fallait le faire bouger et j’y suis parvenu. C’est pour moi une saison réussie », affirme-t-il. À titre d’information, Hemanshu Rambojun est élève au Collège Royal de Port-Louis (Form III). « Mon prochain objectif demeure les Masters U14 », poursuit-il. Le Mauricien est classé dans les 1800 juniors ITF en U18.
Chez les filles, dans la même catégorie, la Malgache Randy Randrianasoloson n’a fait qu’une bouchée de la Réunionnaise Élisa Guiraud en deux sets (6-0, 6-2). Éliminée lors de la première manche du circuit en demi-finale, elle a cette fois-ci rectifier le tir. En finale U12 filles, la Mauricienne Zara Lennon a dominé la Réunionnaise Anita Hutellier (6-0, 6-4). La Mauricienne a ainsi pris sa revanche sur son adversaire qui l’avait éliminée lors de la première manche (grade 1) du circuit. Le Sud-Africain Liam Coertzen a fait parler la poudre en masculin prenant le meilleur du Réunionnais Nino Castori (6-0 et 6-4). Ce dernier a été notamment l’une des révélations de ce tournoi grâce notamment à son bon service et à sa bonne technique de jeu.
Le Malgache Jean-Marc Randriamanalina, entraîneur des joueurs mauriciens, est très satisfait de la prestation de ces jeunes. « C’est une sacrée performance. Ils ont tous donné le meilleur d’eux-mêmes. Je suis très content pour eux car ils sont en constante progression. Ils commencent à gagner en maturité et c’est de bon augure pour la suite des évènements », indique-t-il. Ce dernier est revenu sur le doublé d’Hemanshu Rambojun. « Il a été très fort lors de la première manche et a tout simplement confirmé lors de la deuxième. Il a fait le boulot. C’est un joueur qui a confiance en ses capacités et qui peut encore beaucoup progresser car il est très jeune », souligne l’entraîneur malgache. Pour rappel, Kenny Ah Chuen (U12) et Amélie Boy (U14) s’étaient illustrés en remportant les finales simples dans le premier circuit.