Après deux semaines de compétition intenses, le rideau est tombé hier sur la neuvième édition de l’Anglo Mauritius Terre Battue Championship au Rose-Hill club. Hier après-midi, ce sont les finales des simple hommes et dames qui ont retenu l’attention. Chez les hommes, le Malgache Jean-Marc Randriamanalina n’a laissé aucune chance à son adversaire, le Polonais Lukasz Skowronski.
Même si son entame de match n’a pas été la meilleur, le premier nommé a progressivement élevé son niveau de jeu pour mettre au pied du mur son adversaire. Le Malgache devait réaliser le premier break de la partie pour mener 3 à 2 dans le premier set. Ensuite, il maintint la pression pour l’emporter 6-4. Le même scénario se répéta dans la seconde manche et Randriamanalina la remporter, 6 à 2.
Deux fois finaliste malheureux dans le passé, Jean-Marc Randriamanalina a enfin mis le tournoi rose-hillien à son tableau de chasse. « J’ai mal joué au début, je pense que ça doit être dû à l’âge, mais j’ai trouvé mes sensations petit à petit. Je suis content quand même car les autres années, j’avais perdu face à Kamil Patel et Guillaume Desvaux », a déclaré le vainqueur.
En féminin, l’issue a été bien plus compliquée à se dessiner. Julie Dutos laissera passer un succès qui était pourtant à sa portée. En effet c’est Shannon Wong qui  s’est imposée justifiant son statut de tête de série numéro 2. Après avoir enlevé  le set initial, 6-2, Julie Dutos perdit le fil lors du deuxième. Shannon Wong l’emporta au tie-break (7-6). Requinquée, Wong enleva la manche décisive, 6-4 sur le troisième. « Je me suis battue jusqu’au bout, j’étais très stressée. J’ai ensuite décidé d’oublier le score et de jouer. Même si j’ai été déçue de ma performance au dernier set, Shannon mérite aussi de gagner », confia Julie Dutos après le match. « Je ne jouais pas bien au début du match. C’est au deuxième set que je me suis vraiment mise à construire des points. Tout le long du match, j’ai essayé de me motiver et de rester calme surtout que Julie était mon ancien coach. Mais je suis très contente de ma performance », a confié Shannon Wong.
Les autres vainqueurs de la journée ont été Johan Randriamanalina (U8 garçons),
Tanya Bhugaloo (U10 filles), Niels Hartmann (U10 garçons),
Jason Ah Chuen (U12 garçons), Amélie Boy (U12 filles), Dean Dulthummon (U14 garçons), Rachel Bardet (U14 filles), Shannon Wong (U16 filles), Ryan Wong (U16 garçons) et Himanshu Jhoboo (U18 garçons).
Cette édition 2011 de l’Anglo Mauritius Terre Battue Championship a aussi été marquée par l’introduction du Play and Stay qui a été animé par plusieurs coaches. Cela a permis aux jeunes de découvrir un autre aspect du tennis à travers des jeux faisant appel à leur aptitude à se concentrer. Une initiative de Anglo Mauritius que Dominique Thomas, directeur du tournoi, trouve excellente. «Il y avait une très bonne ambiance tout le long du tournoi. Nous avons introduit le Play and Stay qui a été un franc succès. Le but était de différencier la grandeur des terrains, les dimensions des balles et la façon de jouer de chacun », a-t-il indiqué.