Le président de la Mauritius Tennis Federation (MTF), Mike Wong, a profité de sa présence à l’assemblée générale élective de l’International Tennis Federation (ITF) à Bangkok en Thailande, fin septembre, pour nouer des contacts. Il a aussi été question d’une proposition pour que Maurice accueille les Championnats d’Afrique juniors.
Toutefois, Mike Wong trouve que cela ne serait pas bénéfique à nos joueurs. Selon lui, il serait plus intéressant d’organiser le tournoi qualificatif de la zone d’Afrique australe pour les championnats d’Afrique juniors. « Le pays qui accueille le tournoi qualificatif peut engager ses quatre meilleurs éléments en masculin comme en féminin au lieu de deux. Même si un maximum de deux joueurs chez les garçons comme chez les filles seront autorisés à disputer les championnats d’Afrique juniors en cas de qualification, cela donne la possibilité à huit joueurs de disputer la phase qualificative. A ce stade, nous n’avons encore rien décidé », indique Mike Wong.
Le dossier de la formation a aussi été abordé par ce dernier. Il existe ainsi une possibilité que des coaches mauriciens se voient offrir bientôt l’opportunité de suivre une formation de niveau 2 (ITF Level 2). « Cette formation pourrait se tenir à Maurice comme à l’étranger. Mais il faut aussi que le nombre de participants soit suffisant », laisse entendre le président de la MTF.
Une formation d’arbitrage pourrait également avoir lieu. Mike Wong rappelle qu’un seul arbitre mauricien détient un White Badge, en l’occurrence Nundloll Teeluckdharry. « Ce serait une bonne chose pour Maurice d’avoir d’autres arbitres possédant un White Badge. C’est la raison pour laquelle la possibilité que des Mauriciens suivent une formation en arbitrage a été évoquée », souligne Mike Wong.
Par ailleurs, Francesco Ricci Bitti a été reconduit à la présidence de l’ITF jusqu’en 2015. L’Italien était le seul candidat à sa succession. Les 13 autres membres de l’exécutif ont été élus par voie de vote.