Associés en double hommes, Dylan Foo Kune et Julien Min Fa ont tenu la gageure hier en se qualifiant pour la finale du circuit ITF U 18 qui se disputent aujourd’hui à Petit Camp. Le tandem mauricien l’a emporté 7-5,7-6 (3) contre les jumeaux sud-africains François et Okkie Kellerman, les favoris du tableau. De son côté, la Sud-Africaine Janet Koch avec la Mauricienne Eugénie Lim Ah Tock pour partenaire, défient en finale féminine la paire composée de la Singaporienne Rheeya Doshi et de l’Indienne Aarzoo Malik.
 Après leur élimination des simples, les trois joueurs mauriciens pourraient en fin de compte prendre leur revanche dans la finale des doubles. Une victoire leur permettrait de marquer à leur façon leur participation à cette première manche du circuit avant d’aborder la seconde qui débute dès demain avec la phase qualificative. Si Eugénie Lim Ah Tock devra compter sur une partenaire étrangère pour atteindre son but, une victoire du tandem Min Fa-Foo Kune aura forcément une toute autre saveur.
Hier toujours, les demi-finales du simple hommes et simple dames ont finalement pu se jouer dans l’après-midi jusqu’à 17h malgré la menace d’un temps pluvieux. Chez les hommes, l’Anglais Samuel Taylor a confirmé ses prétentions en infligeant à l’Indien Kashyap Ashok (3) un sévère 6-0, 6-2. Il affrontera en finale demain matin, le Sud-Africain Okkie Kellerman qui est revenu de l’arrière pour disposer 4-6, 6-1, 6-4 de son compatriote Maxime De Clippel. Au vu de ce qu’il a démontré en tant que outsider depuis le début du tournoi, on dira que Samuel Taylor (2065e) est bien parti pour le titre.
En simple dames, ce sera sans doute l’heure de vérité pour la Singapourienne Rheeya Doshi (4) et la Sud-Africaine Janet Koch (1) qui s’affronteront demain pour le titre. Kochs s’est défaite 7-6 (4), 1-6, 6-2 de la Française, d’origine Malgache Tessah Andrianjafitrimo (5) tandis que Doshi a expédié 6-2, 6-0, la Hongkongaise Ka Man Carina Ma, n°2 du tableau.