L’équipe mauricienne de tennis composée de quatre jeunes a terminé 3e et avant-dernière du tournoi international challenge U16 d’Afrique du Sud qui s’est tenu du 1er au 3 novembre au centre d’Ellis Park à Johannesbourg. Grâce à une seule victoire obtenue contre le Botswana, elle a récolté un point contre deux défaites concédées face à l’Afrique du Sud et le Zimbabwe, qui terminent respectivement première et deuxième avec 3 pts et 2 pts.
Disputé en Round Robin, ce tournoi accueillait les meilleures raquettes africaines de la catégories, car il servait de qualification aux Internationals Club Challenge World Finals qui se tiendront du 27 juillet au 2 août 2014 à Wimbledon, Londres. Maurice était représentée par Jason Ah Chuen, Hemanshu Rambojun, Sharlyn et Maelyn Chan Tam Neng. Ils étaient accompagnés du coach fédéral, le Malgache Jean-Marc Randriamanalina.
Opposée d’entrée au Zimbabwe, Maurice n’enregistra qu’une seule victoire par l’entremise d’Hemanshu Rambojun, qui s’imposa 6-4, 6-4 contre Julius Mutetwa. Les autres joueurs concédèrent chacun une défaite en deux sets, sauf Jason Ah Chuen, qui s’inclina 6-3, 3-6, 4-6 contre Mark Chigaazira.
Mais la différence de niveau s’est fait surtout sentir samedi face à l’Afrique du Sud. L’équipe mauricienne concéda une lourde défaite 0-12 sur l’ensemble des six matches. Mais celle-ci ne reflète cependant pas ce qui s’est réellement passé sur le terrain, avoue le coach de l’équipe. « Tennistiquement parlant, nos jeunes ne sont pas vraiment loin, car on sait où on se situe. S’ils arrivent à mieux s’entraîner, ils pourront bientôt se retrouver parmi les meilleurs du continent. Les jeunes se sont bien battus contre l’Afrique du Sud. Mais en voulant se précipiter, ils n’ont pas bien négocié les points importants. Dans l’ensemble, ils ont bien réagi. Dans le match contre le Zimbabwéen, tout pouvait basculer au 3e set pour Jason Ah Chuen. Il a fait ce qu’il pouvait. »
Par contre, Maurice s’assura la victoire dans sa dernière sortie dimanche en s’imposant 6-0 contre le Botswana.