La numéro 1 de Maurice, Astrid Tixier (29 ans), met les bouchées doubles en vue des Jeux des Îles de l’Océan Indien (JIOI, 1-9 août) à La Réunion. Afin d’arriver dans des conditions optimales à l’île soeur, elle compte enchaîner les rencontres lors d’une préparation intensive en France où elle participera à huit tournois. La tenniswoman a mis le cap sur l’Hexagone jeudi après-midi et s’entraînera au Tennis Club de Boulogne Billancourt.
Joueuse expérimentée et cadre de la sélection féminine de Maurice, Astrid Tixier veut mettre toutes les chances de son côté. « C’est ma deuxième série de tournois dans le cadre de ma préparation pour les JIOI après la première partie à La Réunion. Je vais donner mon maximum, comme à mon habitude même si le niveau sera très élevé lors de ces Jeux. Cela fait six mois que je me consacre uniquement au tennis et mon objectif est de faire vibrer le coeur des Mauriciens en faisant honneur au pays. Ce sont des moments inoubliables qui restent gravés à jamais et j’irai au bout de moi-même », indique Astrid Tixier.
Pour rappel, notre interlocutrice participera à ces troisièmes JIOI après ceux de 2003 à Maurice et 2007 à Madagascar. En 2003, elle avait été médaillée de bronze en simple dames et avait décrochée l’argent dans le tournoi par équipes. Quatre années plus tard, bis repetita avec une médaille de bronze, cette fois-ci en double dames aux côtés de Marine Giraud et l’argent toujours en équipes. Lors des derniers JIOI, le tennis n’était pas au programme du rendez-vous seychellois. Durant sept semaines en France, Astrid Tixier enchaînera les tournois (soit 8) avec cinq ou six matches par compétitions, histoire d’être au summum de sa forme le jour j.
« C’est bon pour la confiance d’enchaîner les rencontres. Cela me permettra de rester affûtée et bien en jambes. J’aurai cinq ou six matches à disputer par tournoi, ce qui demeure très important dans ma préparation. Ce ne sera pas une partie de plaisir car je ne suis plus toute jeune (Rires) » fait ressortir la numéro 1 de Maurice. Elle soutient, « Je vais m’entraîner au Tennis Club de Boulogne Billancourt, club dans lequel j’étais licenciée avant de m’installer à Maurice en 2009. J’effectuerai les entraînements tennis et physiques ». Astrid Tixier prendra part à trois tournois à Lyon, celui de Feyzin, d’Anse et de Montagny du 1er au 14 juin. Elle se rendra par la suite dans la capitale française pour un mois et participera aux tournois de St Cloud, du SMTC Montrouge, du CA Montrouge, de Paris 16e, de Paris 15e, de Vaucresson et de Sèvres du 15 juin au 15 juillet.
Toutefois, Astrid Tixier ne peut participer au Emcar Sports Tennis Open 2015 qui a débuté hier au Tennis Nord à Mapou et qui prendra fin le 27 juin. À noter que c’est Emcar qui sponsorise son déplacement en terre française. Gagnante de ce tournoi depuis 2010, elle ne sera pas cette année  de la fête dans son jardin préféré, privilégiant sa préparation intensive sur le Vieux continent. « C’est un des meilleurs tournois du calendrier de la Fédération mauricienne de Tennis (FMT). Malheureusement, j’ai dû faire un choix. Ce n’est que partie remise », avoue celle qui avait remporté le double mixte du Mauritius Union Group Tennis Open à Petit Camp lors de la semaine écoulée avec, comme partenaire, Kamil Patel (président de la FMT).
Avant de mettre le cap sur la France, Astrid Tixier avait un programme de préparation très chargé et se retrouvait en compagnie des autres sélectionnés à Petit Camp, le lundi et le vendredi de 17h30 à 19h30. « C’est important de se retrouver deux fois par semaine et de s’entraîner. Cela crée une belle ambiance et un groupe bien soudé. Nous sommes très motivés et nous avons envie de faire forte impression aux JIOI », précise-t-elle.