Shannon Wong, Dylan Foo Kune, Julien Min Fa (U16) et Amélie Boy (U14) se sont qualifiés pour la phase finale des championnats d’Afrique juniors de tennis (du 3 au 14 avril au Caire, Égypte) à l’issue des championnats juniors d’Afrique australe qui ont pris fin samedi à Windhoek en Namibie. Si Foo Kune, Min Fa et Boy ont pu se hisser jusqu’en quarts de finale, Wong a plié en demi-finales 2-6, 4-6 contre la n°1 du tableau, Therasa Van Zyl (Af Sud), pour terminer 4e au classement final de sa catégorie.
Sur huit prétendants en lice à cette phase qualificative namibienne, Maurice a eu quatre qualifiés. Shannon Wong assura sa place dans le dernier carré aux dépens de Mpho Kotszie (Les), qui chutait lourdement 6-0, 6-0. Mais au-delà de sa place de demi-finaliste, la Mauricienne assura définitivement sa qualification pour le Caire dans le match de classement. Elle termina 4e face à la Sud-Africaine Janet Kosh, n°2 du tableau 2-6, 1-6.
Janet Kosh fut éliminée en demi-finale où elle a subi un revers contre la Namibienne Sedi Jacobs.
Concédant le premier set 1-6, celle-ci effectua un retour en force dans le set suivant 6-4 avant de s’arracher dans la manche finale 7-5. Agée de 14 ans seulement, Jacobs fit montre d’une belle maturité pour retourner le match à son avantage. Passé cette étape, elle fut néanmoins stoppée en finale par la grande favorite, Theresa Van Zyl (Af. Sud), qui l’emporta 6-2, 6-0. La Mauricienne Eugénie Lim Ah Tock termine quant à elle à la 9e place du classement aux dépens de Latifah Yasini (Zimb) 6-3, 6-1. Elle avait été éliminée au 2e tour après un bye d’entrée.
Dans la catégorie masculine, bien que Dylan Foo Kune et Julien Min Fa eurent buté tous deux sur les deux principaux favoris du tournoi, ils ont cependant réussi à terminer parmi les sept qualifiés qui sont retenus pour le Caire. Foo Kune terminant 6e au classement final contre Phillip Franken (Af. Sud) 3-6, 4-6. De son côté, Julien Min Fa assura in extremis sa place dans le top 7 final aux dépens de Thabiso Rabhasotho (Les) 6-1, 6-3.
Le titre de champion juniors austral U16 est revenu à Loyd Harris (Af. Sud), n°2 du tableau, qui causa la surprise en tombant son rival direct et n°1, Courtney Lock, 6-4, 2-6, 6-4. Lock avait disposé de Min Fa 6-1, 6-2 en quarts avant de sortir en demi-finale le Lesothan Lebelo Mosehle 6-4, 6-3. Loyd Harris avait écarté en quarts Foo Kune 6-1, 6-2 avant d’éliminer au tour suivant Alwyn Mushonga (Zimb) 6-0, 6-1.
En U14 filles et bien que battue en quarts de finale 6-3, 6-4 par Keren Muswere (Zimb), la Mauricienne Amélie Boy a assuré son visa pour le Caire en terminant en 6e position au classement final. Elle s’inclina après haute lutte 7-5, 4-6, 6-10 contre Keren Mashisa (Zimb). Par contre, Maelyn Chan Tam est passée tout près de la qualification. Chutant également en quarts, mais contre la Malgache Randy Randrianasoloso 0-6, 2-6, elle a concédé la défaite contre Claudia Sumaia (Moz), 4-6, 2-6, prenant la 8e place au classement. Boy et Chan Tam Boy étaient à leur première dans ce tournoi juniors austral.
Keren Muswere (Zimb) fut sortie en demi-finale 6-2, 6-2 par la grande favorite Nadine De Villiers (Af. Sud), qui enleva également la finale 6-4, 6-3 contre la Malgache Randy Randrianasoloso. Celle-ci étant venue à bout de Lee Barnard (Af Sud), n°2 du tableau, en demi-finale 6-4, 7-6 (6).
Enfin, en U14 garçons, tout n’est peut-être pas fini pour Dean Dulthummon. Le Mauricien aurait des chances de se qualifier après son élimination au 2e tour après un bye d’entrée. Il termine 9e au classement aux dépens d’Hemanshu Rambojun 7-6 (5), 6-2 et pourrait bénéficier d’une wild card dépendant du nombre de qualifiés que la Confédération africaine de tennis retient par pays.
Dean Dulthummon avait émergé en tête de sa poule avec quatre victoires pour être exempté de premier tour dans le tableau final. Il fut d’entrée aux prises avec le Sud-Africain Jandre Lessing qui aura par la suite atteint la finale. Lessing évolue, semble-t-il, dans un centre d’entraînement de l’ITF en Afrique.
Toujours est-il que les Mauriciens ont affiché leur infériorité principalement contre les Sud-Africains dans le tableau final, sauf en U14 filles. C’est dire que leur objectif devrait se résumer à battre ces farouches adversaires plutôt que les autres qui sont assez souvent moins redoutables dans le tableau final, à l’exception des Malgaches et Malawites, par exemple.