Adam Ramasawmy et Abdullah Toorawa ont fait valoir leur supériorité évidente pour attendre la finale du simple hommes des championnats de Maurice de tennis UBP.
Pourtant moins bien classé du tableau, Ramasawmy a sorti le n°1 du tournoi, Ryan Wong, 7-5, 6-1, tandis que Toorawa a laissé Erick Totozafy (6) le soin d’éliminer Dylan Foo Kune (2) au tour précédent avant d’en venir lui-même à bout de celui-ci 6-0, 6-4. En féminin, Astrid Tixier et Shannon Wong croiseront le fer en finale samedi à partir de 13h30.
Installé n°7, Ramasawmy ne pouvait forcément pas trembler face au jeune Ryan Wong. Plus expérimenté, il avait hérité de sa position dans le tableau en tenant compte des tournois qu’il a joués cette année, contrairement à son adversaire qui en a disputé un plus grand nombre, selon ce qu’ont décidé les organisateurs.
Un choix qui n’est sans doute pas idéal en sachant que c’est normalement le classement du joueur qui est privilégié dans ce cas. Bref, on dira que Ramasawmy a évolué à son niveau et que son adversaire était loin du niveau qu’on lui a attribué dans le tableau.
Au tour précédent, Adam Ramasawmy a forcé à l’abandon Mateo Zinno au second set alors qu’il avait le match bien en main. Par contre, Abdullah Toorawa s’est défait de Dean Dulthummon 6-2, 3-6, 6-3 avant de valider sa place en finale aux dépens d’Erick Totozafy 6-0, 6-4.
Mais la victoire que celui-ci remporta contre Dylan Foo Kune (2) 6-4, 0-6, 6-1 en quarts de finale mérite quand même d’être saluée. Car plus âgé, Totozafy a toujours été un joueur de 2e série et donc jamais un grand favori, à l’inverse de Dylan Foo Kune, qui est encadré au niveau technique et soutenu par l’Unité sportive de haut niveau (HLSU) et la fondation du TFES. De plus, il avait été battu par Ryan Wong récemment en finale des U16 du tournoi Anglo Mauritius Open. Cette défaite en est une de trop…
En simple dames, Astrid Tixier (1) a écarté en quarts de finale Eugénie Lim Ah Tock (3) 6-0, 7-5 pour se donner le droit d’affronter Shannon Wong (2) en finale. Celle-ci a disposé en trois sets de Sophie Pismont 2-6, 6-2, 6-4. Si Wong revient d’une belle victoire tant convaincante qu’inattendue en finale face à Julie Dutos dans le tournoi précédent (Anglo Mauritius Open), Tixier devrait par contre prouver que son élimination concédée d’entrée 5-7, 6-0, 3-6 en quarts de finale contre Dutos dans le même tournoi n’était qu’un simple faux pas.