Élimination dès le premier tour pour les deux représentants mauriciens aux championnats d’Afrique juniors U18 qui se déroulent du 5 au 12 avril au Smash Tennis Academy du Caire en Égypte.
En simple hommes, l’Égyptien Omar El Kadi a fait subir une lourde défaite 6-0, 6-0 à Hemanshu Rambojun. Rambojun, 16 ans et 1275 e ITF, était aux prises avec un adversaire âgé de 15 ans, classé 662e et ayant bénéficié d’une wild card. Il avait déjà été classé 518e début février.
Chez les dames, c’est la Malgache Océane Razakaboana qui a sorti Zara Lennon 6-7 (3), 6-1, 6-4. La Mauricienne, 14 ans, classée 1458e ITF était opposée à une joueuse âgée de 18 ans qui ne détient toutefois aucun classement ITF.  
En doubles hommes et dames, les Mauriciens ont par contre surmonté le premier tour. Rambojun, en duo avec le Togolais Antoine Gbadoe, l’a emporté 4-6, 7-5 (10-7) face aux Ivoiriens Guillaume Koffi et Abdoul Karim Ouattara, avant de chuter 1-6, 3-6 devant les Égyptiens Akram El Sallaly et Youssef Hassam (4).
Zara Lennon, qui formait une paire avec Océane Razakaboana, a disposé 6-2, 6-0 de Tsendo Matiea (Les) et Stephanie Mbaye (Ken) avant de s’incliner 2-6, 2-6 face à la paire sud-africaine Katie Poluta-Rouxanne Van Rensburg. Les deux joueurs mauriciens étaient accompagnés du DTN, George Oyoo.    
Très relevé et classé grade B2, le tournoi a perdu dès les huitièmes de finale sa grande favorite, la Namibienne Lesidi Jacobs, 101e junior mondiale. Elle est tombée 5-7, 7-5, 5-7 face à l’Égyptienne Malus Al Hussein Abdel Aziz, seulement 13e tête de série du tableau.
En fait, les joueuses du Maghreb ont dominé la plupart des Sud-Africaines à ce stade de la compétition. Seule Zani Barnand (9) y a échappé, mais là encore aux dépens d’une Zimbabwéenne, Nicole Dzenga (8), 7-5, 7-6 (2). Les quatre autres ont toutes concédé la défaite, à commencer par Rouxanne Janse Van Rensburg (11) face à la Marocaine Rita Atik (6) 4-6, 3-6, Katie Poluta (3) face à l’Égyptienne Laila Elnimr (15) 3-6, 3-6, Louise-Mare Botes contre l’Égyptienne Sandra Samir (5) 0-6, 0-6 et Lee Barnard (7) contre La Tunisienne Chiraz Bechri (10) 1-6, 2-6.
On ajoute sur la liste des éliminées la Marocaine Zaineb El Houari, battue 6-3, 6-1 par l’Algérienne Ines Ibbou (4), et la Burundaise Sadia Nahimana, battue par l’Égyptienne Dahila Said (2) 6-1, 6-2. Les places en quarts de finale seront très chères à prendre. On sait que la Namibienne Jacobs et l’ensemble des joueurs sud-africaines ont participé ces dernières années à la double étape du circuit ITF-CAT U18 à Maurice.
Dans le tableau masculin, le Sud-Africain Lloyd Harris, 93e ITF, et le Tunisien Aziz Dougaz (96e) font figures de favoris. Harris a déjà été classé 38e jr mondial début janvier et Dougaz 46e en février. Ils ont atteint les quarts de finale et affrontent respectivement le Tunisien Majed Kilani (6) et l’Ivoirien Gueninle Abdoul Karim Ouattara.
Les deux quarts de finale restants opposeront le Sud-Africains Brandon Laubser à l’Égyptien Youssef Hossam (7) et le Marocain Amine Abouda (5) au Sud-Africain François Kellerman (3). Les trois Sud-Africains sont également des habitués du double circuit mauricien ITF-CAT U18.