Après avoir été victime d’une blessure au dos, Emmanuelle de Beer est de retour à Maurice ce week end, après plus de trois mois de réhabilitation. Cette blessure l’avait contrainte, en Mai dernier, de se retirer à contre-coeur des Jeux d’Afrique Juniors au Botswana, où elle devait défendre le quadricolore.
«Le médecin qui avait vu Emmanuelle (De Beer) au moment de sa blessure nous avait prévenus que bien que ce n’était pas grave, elle prendra quelques mois avant de se remettre complètement», souligne le père, Philippe de Beer. Aujourd’hui, après plus de trois mois après, l’équipe médicale qui prend soin de la jeune tenniswoman à Bradenton en Floride, lui a donné le feu vert pour voyager et recommencer ses entraînements normalement.  Cependant, ils ne l’ont pas encore autorisée à reprendre la compétition. «Elle espérait vraiment jusqu’à la dernière minute pouvoir participer au moins au deuxième tournoi ITF Junior qui compte une série de 2 tournois qui se jouent cette semaine et la semaine prochaine à Petit Camp, puisque c’est sa dernière occasion d’y participer du fait de son âge. Mais malheureusement, ça ne sera pas possible»,  confie Philippe de Beer.
Emmanuelle de Beer a déjà repris ses entraînements et sera bientôt à 100% ‘fit’ physiquement. Elle repartira aux États-Unis vers la mi-septembre pour poursuivre ses entraînements et reprendre la compétition.  Toutefois, elle ne retournera pas à l’Evert Tennis Academy, faute de moyens financiers. «Le temps passé à l’académie Evert lui a été très profitable sur le plan tennistique, mental et émotionnel.  Emmanuelle en sort grandie, murie et beaucoup plus responsable», souligne son paternel. Ces 3 mois de réhabilitation ont d’ailleurs été très bénéfiques pour cette joueuse talentueuse, avec un travail minutieux de remise en forme, de musculation et de renforcement physique et mental, et des entraînements tennistiques préparés sur mesure pour cette période. Cela a presque été «un mal pour un grand bien!».
Apres trois mois passés à Bradenton pour ses soins, l’équipe a pu identifier une jeune académie où le niveau est excellent. Elle poursuivra donc ses entraînements avec cette nouvelle équipe, et Amaury, son jeune frère, la rejoindra aussi. Pour rappel, Emmanuelle et Amaury ont tous les deux une seule ambition : Représenter Maurice au plus haut niveau et devenir professionnel dans les prochaines années. D’ailleurs, Philippe de Beer fait appel à des mécènes ou des entreprises mauriciennes qui ont à coeur de soutenir des athlètes mauriciens comme Emmanuelle et Amaury de Beer pour les aider à se hisser au haut niveau et défendre les couleurs du pays.
Toute personne ou entreprise intéressée à sponsoriser ce talent brut lui permetrait pendant les deux prochaines semaines de suivre des sessions d’entraînements sous la direction de son coach, Mary Pierce. Pour rappel, cette dernière est une ancienne professionnelle, faisant partie du cercle fermé des joueuses comptabilisant plus de 500 victoires en carrière, ainsi que des joueuses ayant gagné au moins un tournoi sur toutes les surfaces. Ceux intéressés sont invités a prendre contact avec Philippe de Beer, sur le 52580741.