Le Simland Tennis Open 2012 a connu son dénouement hier sur la terre battue du Rose-Hill Club. La finale simple hommes a vu le sacre du coach Malgache Jean-Richard Randriamanantsoa aux dépens de Ryan Wong alors qu’en féminin, Astrid Tixier a pris le meilleur sur Shannon Wong. Les vainqueurs confirment ainsi leur belle forme du moment, eux qui avaient remporté la précédente compétition, à savoir l’Emcar Sports Open au Club Tennis Nord (Mapou) en simple.
Le coach Jean-Richard Randriamanantsoa a encore une fois fait parler son expérience, cette fois-ci aux dépens du jeune Ryan Wong. Le Malgache de 30 ans l’a emporté en deux sets, 7-5 et 6-3, s’adjugeant ainsi le titre en simple hommes. « J’étais beaucoup plus à l’aise dans mon jeu que Ryan Wong. C’est un jeune joueur très talentueux qui a manqué toutefois de confiance en ses capacités lors de cette finale. Il a commis beaucoup de doubles fautes en service. C’est surtout grâce à mon expérience que j’ai fait la différence », a indiqué en toute modestie le joueur malgache. Par ailleurs, du côté féminin, la rencontre opposant Astrid Tixier à Shannon Wong aura tenu toutes ses promesses. Les deux tenniswomen se sont rendues coup pour coup dans un match qui aura duré plus de trois heures.
La victoire est toutefois revenue à la plus expérimentée des deux, à savoir Tixier, score final, 6-3, 6-7 et 7-6. Astrid Tixier avouera toutefois que cette finale s’est jouée à très peu de choses. « Le suspense a duré jusqu’au bout. J’ai dû sauver 2 balles de matches lors du troisième set. Shannon Wong a été très combative. J’ai eu beaucoup de mal pour me défaire d’elle. Je tiens à remercier tous ceux qui m’ont soutenue, et tout spécialement mon entraîneur, Emma Taiki. Je suis dans une excellente forme. J’ai donné la pleine mesure de mes capacités. Je tiens également à féliciter Shannon Wong qui m’a poussé dans mes derniers retranchements. Elle aurait mérité de gagner également », a indiqué Astricd Tixier.
Notons toutefois que Shannon Wong s’est rattrapée chez les U18 filles en battant Maelyn Chan Tam Neng (4-6, 6-4 et 6-1). Ryan Wong s’est lui aussi illustré chez les garçons (U18), prenant le meilleur de Gaël Thomas (6-2, 6-2). Hemunshu Rambojun a dominé Jason Ah-Chuen en deux sets (7-6, 6-3) en U14 garçons alors qu’en finale U14 filles, Maelyn Chan Tam Neng a pris la mesure de sa soeur Sharlyn, 6-3 et 6-2. Cette dernière a par ailleurs été sacrée chez les U12 filles, ne faisant qu’une bouchée de Théa Wong (6-0, 6-0). Anthony Kwok a lui remporté la palme en U12 garçons en dominant Patrick Thomas (6-2, 6-3). Sarah Introcaso et Kevan Appasamy ont pour leur part fait parler la poudre en U10 dans la compétition individuel. Jake Lam (U8 garçon) a par ailleurs volé la vedette à Lucas Lai Fat Fur, l’emportant facilement en deux sets, 4-1 et 5-3. Il est à noter que le Kenyan Aaditya Dahiya a été battu lors de la finale U18 consolante par Amlesh Ramburn. Dans la finale en simple hommes des +35 ans, Bernard Thomas a battu Eddy Clarisse en trois manches (3-6, 7-6 et 10-8).