Comme elle l’avait prévu, Amélie Boy a mis récemment le cap sur l’Afrique du Sud en vue de s’aligner à une série de trois tournois de catégorie Future sur le circuit pro féminin. La tenniswoman mauricienne, 18 ans, qui est en quête de ses premiers points, a malheureusement chuté d’entrée dans la phase qualificative à Stellenbosch face à l’Américaine Chloe Julia Goyette 6-0, 6-7 (1), 3-6. Elle s’incline également d’entrée en double dames en duo avec la Sud-Africaine Megan Lombardi
Admise à la phase qualificative au moyen d’une wild card, Amélie Boy s’était déjà aventurée pour la première fois sur le circuit professionnel en novembre 2016, toujours à Stellenbosch, démontrant des signes prometteurs. On se souvient qu’elle avait surmonté sans wild card deux matches en qualifications contre la Sud-Africaine Nadia Van Heerden 6-3, 6-0 et la Singapourienne Sarah Pang 6-4, 6-4, pour battre au 1er tour du tableau final la Sud-Africaine Eden d’Oliveira 1-6, 7-6 (7), 6-3. Mais elle s’incline 1-6, 1-6 contre la Russe Margarita Lazareva au 2e tour. En double dames, elle perd d’entrée 3-6, 0-6 en quarts de finale en duo Minette Van Vreden.
Par contre, elle est pourvue d’une wild carte donnant accès directement au tableau final des deux étapes suivantes. Elle passe le premier tour 6-2, 4-0 (abn) contre la Grecque Vanessa Pappa et perd 5-7, 3-6 face à la Sud-Africaine Lize Hettingh dans la deuxième étape. Mais elle est éliminée d’entrée 6-2, 6-1 dans la troisième par l’Ukrainienne Oleksandra Piskun, tout comme en double dames avec la Sud-Africaine Margo Landmann.
Aura-t-elle cette fois plus à gagner de son retour sur la terre de ses débuts chez les pros ? Car même si c’est mal embarqué, elle s’est bien remise d’une récente blessure au coude et a déroulé dans le premier set gagné 6-0, mais perd le 2e au tie-break et le 3e 3-6. Au cas où cette entrée en matière se veut être une prise de repères, elle pourrait effectivement accrocher quelques matches de plus en simple dames dans les deux étapes restantes.
En double dames, Amélie Boy et sa partenaire Megan Lombardi, toutes deux pourvues d’une WC, ont raté leur qualification pour les quarts de finale, perdant 2-6, 2-6 face à la paire Valeria Bhunu (Zimb)-Madrie Le Roux (Af Sud). La deuxième étape du circuit doté de $ 15 000 se disputera du 27 novembre au 3 décembre, à Stellenbosch.