Les 5 arbitres internationaux de Maurice, Ravinsing Keesoondoyal, Rajessen Desscann, Patrick Sahajasein, Jean Nicles Chowree et Ricardo André se sont vu remettre leurs certificats le mercredi 6 mars dernier au gymnase de tennis de table à Beau-Bassin. Ces messieurs avaient été reçus l’année dernière après un stage et un examen supervisés par l’expert français, Patrick Ringel.
C’est la présidente de l’Association Mauricienne de Tennis de Table (AMTT), Ashita Beenessreesingh, qui a remis les certificats aux 5 arbitres. Lors de la cérémonie, elle s’est dit très honorée de pouvoir remettre ses distinctions. « Ils font partie de l’histoire du tennis de table mauricien. C’est la première fois que l’AMTT voit ses arbitres atteindre ce niveau. Je souhaite que les arbitres puissent officier aux Jeux Olympiques (JO) et aux Championnats du Monde. Ce serait le summum », souligne la présidente, qui a également tenu à remercier Patrick Ringel, expert arbitre de l’International Table-Tennis Federation (ITTF) qui était venu à Maurice pour former nos arbitres pendant plus de 10 Jours. Jean Nicles Chowree est très fier d’avoir réussi à ces examens. « C’est un immense plaisir pour moi et mes collegues que nous puissions maintenant officier comme arbitres internationaux et je tiens à remercier la Présidente et tous les membres de son équipe qui ont cru en notre capacité et en  espérant  faire honneur au pays. »
Les premières compétitions où les Mauriciens pourraient être appelés à officier seront les Championnats d’Afique qui constitueront le premier baromètre dans leur progression. « Si toutes les conditions sont réunies, nous pourrons ainsi officier lors des prochains Championnats d’Afrique. La présidente souhaiterait qu’un arbitre officie aux Championnats du Monde ainsi qu’au JO. Mais pour cela, il faudra acquérir 2 à 3 ans d’expérience pour pouvoir prétendre arbitrer lors de ces grands rendez-vous. Mais si nous ne pouvons nous rendre en Afrique, nous nous tournerons alors vers l’Asie. Il y a des compétitions très relevées sur le continent asiatique », fait ressortir Rajessen Desscann.
À titre d’information, les 5 arbitres ont tous été pongistes. Ce sont tous des personnes qui évoluent dans ce domaine. « Nous donnerons, la pleine mesure de nos capacités pour faire progresser encore plus cette discipline ainsi que l’arbitrage mauricien. Nous savons que nous avons la responsabilité de faire honneur au pays. C’est un honneur pour nous tous d’avoir été désignés arbitre international. Étant des passionnés de la petite balle blanche, nous officierons avec plaisir, concentration et détermination », soutient notre interlocuteur.