Le calendrier de l’Association mauricienne de tennis de table (AMTT) pour la saison 2012 a été avalisé par le comité exécutif. Un calendrier qui s’étend sur tout l’année, de janvier à décembre, afin de garder les pongistes bien actifs pendant la saison. Mais surtout, en une année 2012 sans objectifs majeurs, ce sera l’occasion de mettre l’accent sur la formation.
Une reprise déjà entamée, et un premier grand objectif qui attend Jaisina Newaj. A noter que cette dernière est en Égypte actuellement pour un stage avec l’équipe africaine qui se rendra aux Mondiaux cadets, au Puerto Rico. « Elle y est depuis une semaine déjà pour s’entraîner avec le reste de l’équipe », commente l’entraîneur national Rajessen Desscann.
Et février sera l’occasion de renouer avec la compétition. En effet, les pongistes seront en action dans le cadre de la manche aller de la Ligue (1ere et 2e division). Durant le même mois, une opération détection aura lieu dans les écoles primaires, afin d’alimenter le réservoir du projet Baby Ping. « La première partie du projet arrive à son terme cette année. On aura les premiers récompensés du Projet Baby Ping. Maintenant, on doit continuer à alimenter la base. »
Question compétitions, les pongistes seront plutôt servis. Premier objectif majeur : les Mondiaux de Dortmund, en Allemagne du 25 mars au 1er avril. « C’est le gros morceau de la saison. Nous préparerons la suite de la saison avec nos rencontres pendant les Mondiaux », avance Rajessen Desscann. Les Mondiaux serviront justement de tremplin pour la suite, avec une participation presqu’immédiate aux championnats d’Afrique cadets et juniors, autre objectif de la saison. « Nous essaierons de rééditer notre exploit de 2011 », soutient Rajessen Desscann. L’exploit en question : trois médailles de bronze, rapportées de l’Afrique du Sud, l’année dernière. « Nous avons toutes les chances de faire mieux. »
De plus, il y a une participation hypothétique à des tournois satellites, dont l’Open de Tunisie, en octobre. « Tout dépendra du
Mais la formation sera un autre aspect de cette saison 2012. Les jeunes lauréats du Projet Baby Ping iront en stage à l’île de La Réunion en avril. Durant ce mois d’avril, une formation pour les aspirants coaches (BECS 1) sera dispensée. Au mois d’août, un stage intensif, pour les pongistes, au Centre national de tennis de table à Beau-Bassin. En dernier lieu, le mois de décembre sera très spécial. L’AMTT a décidé de faire venir des sparring partners afin d’aider la sélection. Mais cela se fera avec certaines conditions. « Nous allons cibler les joueurs qui feront ce stage avec les sparring partners. Il faut qu’ils démontrent leur potentiel, qu’ils démontrent de l’intérêt pour la discipline », prévient Rajessen Desscann.
Sur le plan local, on retrouve les mêmes compétitions, dont le tournoi de la République (mars), le Double Open Tournament (juin), l’Open de Vacoas-Phoenix. Durant le mois d’août, deux gros tournois, avec le Mauritius International Tournament, qui devrait réunir les pongistes de la région, et les championnats nationaux. En décembre, un dernier tournoi, par équipes, viendra conclure l’année. « Nous avons établi ce calendrier avec l’idée de garder les pongistes actifs pendant toute l’année. Je pense que nous avons réussi la mission. D’ici la fin de l’année, d’autres items peuvent venir s’ajouter au calendrier », conclut Rajessen Desscann.