Les pongistes mauriciens ont fait forte impression aux Jeux de la Commission Jeunesse et  Sports de l’Océan Indien (CJSOI) aux Seychelles en remportant quatre médailles d’or (simple hommes & dames, double hommes et par équipes en masculin). La sélection mauricienne fait ainsi mieux qu’en 2008.
La première médaille d’or a été remportée dans la compétition par équipes en masculin grâce à Wassiim Gukhool, Jérémy Tang, Faiz Baboolall et Oumar Ahmed. Ces derniers ont ainsi mis la sélection mauricienne sur orbite avant que Gukhool et Ahmed ne se distinguent en double hommes, montant une nouvelle fois sur la plus haute marche du podium. Nos représentants sont venus à bout de la paire malgache Louido Nathaniel et Razafindrakoto en trois manches, 11-8, 11-6 et 11-5 pour ainsi permettre à Maurice de glaner une troisième médaille d’or.
Malheureusement pour les filles, elles n’ont pas été en mesure de soutenir la comparaison face aux joueuses de la Grande Île. Toutefois, Élodie Ho Wan Kau et Ruqqayah Kinoo n’ont pas démérité, s’inclinant en cinq manches, 3-2 (11-7, 5-11, 8-11, 11-8, 12-14) contre Harena Razakarivony et Tiana Raharijoana. L’entraîneur national Rajessen Desscann explique que ce n’est pas passé loin. “Elles ont flanché dans la dernière ligne droite. Ce sont les détails qui ont fait la différence. Elles se sont toutefois bien battues. Quant aux garçons, ils ont été tout simplement incroyables face à une forte opposition malgache. J’en suis très content”, souligne-t-il.
Les Mauriciens ont par la suite enchaîné dans les finales en simple, réalisant un beau doublé par l’intermédiaire de Wassiim Gukhool et Ruqqayah Kinoo. C’est cette dernière qui s’est illustrée en premier en dominant facilement la Malgache Angelle Santakara, 4 sets à rien. Autant dire que notre pongiste a été tout simplement un cran au dessus de son adversaire, 11-7, 11-9, 11-5 et 13-11. “Ruqqayah a fait preuve de beaucoup de maîtrise. Elle a bien géré son match étant plus concentrée que son adversaire”, indique le coach national.
Wassiim Gukhool , pour sa part, a dû puiser dans ses réserves pour venir à bout du Seychellois Nicholas Esther, 4 manches à 3. C’est Gukhool qui s’illustre le premier en remportant le premier set, 11-6 avant de perdre le deuxième (8-11). Poussé par un public acquis à sa cause, Esther prend les choses en main, remportant le troisième set (12-10). Notre compatriote trouvera les ressources pour revenir et égaliser à deux jeux partout (11-7) pour ensuite prendre l’avantage (3-2, 12-10). Esther allait alors montrer au Mauricien qu’il n’était pas là pour faire de la figuration en revenant au score à trois partout (11-8).
Mais le mental d’acier de Wassiim Gukhool allait lui permettre de faire la différence pour l’emporter lors du set décisif (12-10) pour glaner une précieuse et belle quatrième médaille d’or pour le camp mauricien. “Il a démontré sa force de caractère face à un adversaire coriace qui avait le soutien de son public. C’est dire  la performance de Wassiim qui possède encore une belle marge de progrès”, fait ressortir Rajessen Desscann.
Il soutient, “Nous allons  nous concentrer sur les Jeux des Îles de l’Océan Indien (JIOI) car l’objectif demeure l’Or. Les pongistes sont dans une belle dynamique et nous allons poursuivre sur notre lancée”.