Le calendrier de l’Association Mauricienne de Tennis de Table (AMTT) s’annonce très étoffé cette année avec notamment le Tournoi International qui se tiendra les 23-24 février. De nombreuses compétitions attendent nos pongistes, à l’instar des Championnats du Commonwealth et du Monde, ainsi que les Jeux de la Francophonie. Le Tournoi Jeunes Pongistes s’annonce également très attrayant.
Les choses sérieuses reprennent pour les pongistes mauriciens avec le Tournoi International qui aura lieu les 23-24 février prochain. Cette compétition, initialement prévue pour décembre dernier, avait été renvoyée en raison des élections villageoises et municipales qui s’étaient tenues durant cette période. Les pongistes seychellois et malgaches ont déjà confirmé leur participation pour ce grand rendez-vous. « Le niveau sera très élevé car les pongistes régionaux seront de la partie. C’est bien de démarrer avec un tournoi de cette envergure », souligne Rajessen Desscann, l’entraîneur national. Brian Chan Yuk Fo, actuellement en vacances à Maurice, participera au tournoi tandis que la numéro 1 de Maurice, Widaad Gukhool, ne pourra être présente,car elle  est actuellement en stage en Chine, plus précisément à Shanghai. Déborah Wong, autre jeune pongiste de qualité, ne pourra, elle non plus, prendre part à l’évenement.
« La compétition chez les garçons sera très disputée. Nous aurons droit à de beaux échanges et à des joutes très serrées. Les filles tenteront également de tirer leur épingle du jeu », explique l’entraîneur national qui spécifie que l’objectif principal sera de maintenir la domination dans l’Océan Indien. À titre d’information, la compétition par équipes aura lieu le 23 février alors que le tournoi simple se déroulera le lendemain. L’innovation de cette année demeure bien évidemment le Tournoi Jeunes Pongistes qui se tiendra en trois manches. Il est à noter que l’an passé, les joueurs avaient eu droit à deux tournois uniquement. « Il a fallu changer cette formule pour motiver les jeunes à progresser encore plus. Pendant chaque manche, les pongistes accumuleront des points et ce n’est qu’à la fin de l’année que sera désigné le Jeune Pongiste de l’année », fait ressortir Rajessen Desscann.
D’autres grand rendez-vous retiendront l’attention comme les Championnats du Commonwealth en terre indienne (5-10 mai) et les Championnats du Monde en France (Nice, 13-20 mai). L’AMTT fera surtout appel aux expatriés pour le Mondial. « Nous avions envisagé d’envoyer trois pongistes pour le Mondial de la petite balle blanche. Mais malheureusement, Rhikesh Taucoory ne sera pas de la fête, n’étant pas libre durant cette période », annonce Rajessen Desscann. Ce dernier fait aussi mention que les Championnats du Monde font gagner beaucoup de points aux pongistes (classement mondial). Pour les Jeux de la Francophonie (France), Rajessen Desscann espère que les joueurs mauriciens feront mieux que lors de la dernière édition. « Nous n’avons jamais réussi à atteindre les quarts de finale. Nous avons comme objectif de réaliser de meilleures choses lors de ces Jeux », explique le coach.
Le projet Baby Ping Elite connaîtra une autre dimension cette année puisque les jeunes sont pressentis pour faire un déplacement en Chine afin de poursuivre leur apprentissage et connaître le haut niveau. »L’accent sera mis cette année sur la formation. Nous voulons préparer au mieux les Jeux de la Commission de la Jeunesse et des Sports de l’Océan Indien en 2014 ainsi ainsi que les Jeux des Îles (JIOI) de 2015″, conclut notre interlocuteur.