Le Réunionnais Cédric Agathe et la Mauricienne Isabelle Chowree ont respectivement remporté les finales des simples hommes et dames du Huawei International Open de tennis de table. La compétition, qui s’est tenue au Centre national de tennis de table à Beau-Bassin pendant tout le week-end, a également vu l’équipe masculine de Maurice passer la main à La Réunion dans le tournoi par équipes samedi.
Dimanche, la finale masculine opposait deux Réunionnais, Cédric Agathe et Fabrice Balazi. Et comme un hasard, le carré d’as était 100% réunionnais. À un an des JIOI à l’île soeur, Cédric Agathe envoie donc un message aux autres prétendants en dominant son compatriote sur le score de 4-1.
La rencontre a été équilibrée au début, avec un set pour chacun (11-8 pour Agathe, et 8-11 pour Balazi). Au troisième jeu, Balazi offrait un une belle résistance, mais Agathe, ancien médaillé d’or du simple homme des JIOI 2003, s’imposait sur le fil (13-11). Le reste ne fut qu’une succession de coups gagnants, Cédric Agathe s’imposant 11-7 et 11-4. Cédric Naralingom et Stéphane Gilabert ont terminé aux troisième et quatrième places respectivement.
Par contre, chez les dames, on retrouve la belle victoire de la Mauricienne Isabelle Chowree, auteur de quatre victoires et aucune défaite en quatre sorties. L’occasion pour elle de se poser comme un des meilleurs éléments locaux à un an des JIOI. Mais elle en a aussi profité pour maintenir la forme après sa médaille d’argent aux Jeux d’Afrique de la Jeunesse en mai dernier au Botswana.
À la deuxième place, on retrouve Sheetul Goodhur, avec trois victoires et une défaite en quatre sorties. Derrière les deux Mauriciennes, on retrouve les deux Réunionnaises Clémence Hoareau et Audrey Picard, avec deux victoires et deux défaites pour la première nommée, et une victoire et trois défaites pour la deuxième.
Samedi, les pongistes étaient alignés dans le tournoi par équipes. Une compétition qui a vu Les Réunionnais Cédric Agathe et Stéphane Gilbert monter sur la plus haute marche du podium, en dominant en finale  Cédric Naralingom et Fabrice Balazi dans les trois matches. Quant aux Mauriciens, ils occupent les troisième et quatrième places.
Chez les dames, par contre, Isabelle Chworee, Caroline Ramasawmy et Sheetul Goodhur n’ont pas eu trop de mal à se défaire d’Audrey Picard, Clémence Hoareau et Audrey Pothin pour s’adjuger la victoire 3-0.