La sélection de Maurice vit actuellement une belle semaine aux championnats du monde par équipes, à Kuala Lumpur, en Malaisie. Les trois pongistes féminins Widaad Gukhool, Pratna Jalim et Ivana Desscann se retrouvent aujourd’hui en demi-finale de la quatrième division, avec éventuellement une montée en catégorie supérieure en cas de victoire finale.
Après avoir dominé le groupe N, avec une seule défaite contre le Kosovo, le trio mauricien se qualifie pour les quarts de finale de la compétition. Au menu, les représentantes des îles Fidji, bonnes dernières du groupe N. Un obstacle que les Mauriciennes ont franchi 3-1 en quarts de finale.
Widaad Gukhool a donné l’exemple, s’imposant aisément contre Sally Yee 3-0 (11-9, 11-4, 11-5). Pratna Jalim l’imitait dans la foulée, contre Grace Rosi Yee cette fois. Sauf que la Mauricienne a eu un peu plus de mal à assurer. Elle s’est malgré tout imposée 3-2 (11-13, 11-8, 11-6, 8-11, 11-9).
Le camp mauricien vivait une petite frayeur lorsqu’Ivana Desscann concédait une défaite face à Carolyn Li 3-1 (11-9, 4-11, 11-13, 8-11). Les espoirs mauriciens reposaient sur Widaad Gukhool, contre Grace Rosi Yee. La n°1 mauricienne ne tremblait pas au moment d’affronter la Fidjienne, qu’elle a vaincue 3-0 (11-4, 11-8, 11-4). Les Mauriciennes affrontent en demi-finale les Libanaises, qu’elles avaient déjà rencontrées et battues en phase de poule.
Chez les garçons, les choses sont un peu plus compliquées. Troisièmes de la poule N avec deux défaites (Togo et Émirats arabes unis) contre une victoire (Kosovo), Allan Arnachellum, Brian Chan Yook Fo et Jason Pontoise découvrent les exigences du haut niveau. Engagé dans le tableau principal pour le classement (81e-88e places), le trio mauricien progresse lentement mais sûrement.
En premier lieu, les trois Mauriciens ont affronté les Libyens, qui leur ont donné du fil à retordre. Jason Pontoise, qui entamait la rencontre, s’est laissé surprendre 3-0 par Adir Abushuwashi (5-11, 5-11, 7-11). Brian Chan Yook Fo se posait donc comme celui qui redresserait le cap. Ce qu’il fit avec un certain brio, face à Ramadan Alzarebi 3-0 (11-4, 11-4, 11-8), puis contre Adir Abushuwashi 3-1 (9-11, 11-6, 11-9, 11-6). Entre-temps, Arnachellum laissait filer la victoire contre Jad Hariz au terme d’un match conclu 3-2 (14-12, 6-11, 11- 4, 4-11, 8-11). Jason Pontoise, cependant, se rachetait de fort belle manière en prenant le dessus sur Ramadan Alzarebi 3-2 (4-11, 11-8, 6-11, 11-9, 11-4).
S’ensuivait la rencontre face au Turkménistan, que les Mauriciens remportent 3-2. Brian Chan Yook Fo s’imposait d’entrée contre Davut Yakubov 3-0 (11-8, 12-10, 11-6), avant que Jason Pontoise ne laisse les Turkmènes revenir par l’entremise de Rashid Ahmedov (12-14, 9-11, 14-12, 4-11).
Arnachellum donnait à nouveau l’avantage au camp mauricien, contre Ravil Ahmedov (11-8, 11-13, 5-11, 12-10, 11-8).
Rashid Ahmedov revenait encore dans la partie, contre Brian Chan Yook Fo cette fois, 3-1 (3-11, 2-11, 11-8, 8-11). Jason Pontoise offrait le bonheur au camp mauricien en s’imposant en trois sets face à Davut Yakubov (11-8, 11-2, 11-9).