Six pongistes mauriciens ont mis le cap vendredi sur la Malaisie pour prendre part aux Championnats du monde par équipes qui débutera aujourd’hui à Kuala Lumpur pour prendre fin le 6 mars. Brian Chan Yuk Fo, Allan Arnachellum et Jason Pontoise défendront les couleurs du quadricolore chez les messieurs tandis qu’en féminin, ce sont Widaad Gukhool, Ivana Desscann et Pratna Jalim qui ont été sélectionnées. Ils sont accompagnés du coach national, Rajessen Desscann.
Les joueurs mauriciens auront du mal à exister face aux forces en présence lors de ces Mondiaux par équipes car le niveau est très relevé. Rajessen Desscann a tenu à expliquer toutefois que ce type de frottement est bénéfique à la progression des pongistes. « Ils ont besoin d’affronter les meilleurs, de jouer avec beaucoup d’intensité et je suis sûr et certain qu’ils en sortiront grandi. Pour beaucoup, ils en seront à leur première participation dans ces Championnats du monde par équipes et je suis sûr et certain qu’ils donneront le maximum pour tenter de faire la différence. » Notre interlocuteur a poursuivi en précisant que « l’objectif est d’améliorer le classement des pongistes locaux au niveau mondial et aussi d’être promu en troisième division car nous sommes actuellement en quatrième division. Nous allons tout faire pour franchir ce cap ».
Bryan Chan Yuk Fo, pongiste très expérimenté, s’annonce comme le chef de fil de l’équipe masculine aux côtés de Jason Pontoise et d’Allan Arnachellum. Ce dernier est d’ailleurs très motivé et a hâte d’en découdre. « Je suis un compétiteur et j’aime me frotter aux meilleurs. Mon but est d’améliorer mon classement mondial et je vais tout faire pour atteindre cet objectif. C’est la première fois que je prends part aux Mondiaux par équipes et ce sera une expérience de plus pour moi. J’estime que je ne suis pas encore dans ma forme optimale car nous n’avons disputé que des matches de championnat depuis la reprise. Mais physiquement et mentalement, je suis au point », a souligné le champion de Maurice.
Pour Jason Pontoise, vainqueur du championnat de première division la saison passée, c’est un plaisir immense que de se frotter aux meilleurs. « Je suis très excité de découvrir le haut niveau car j’en suis à ma deuxième participation à une compétition internationale, la première étant les Jeux d’Afrique. Je suis serein et ce sera l’occasion pour moi de me jauger face aux meilleurs », a-t-il fait ressortir. Chez les dames, Widaad Gukhool tentera de tirer les deux plus jeunes partenaires vers le haut, à savoir Ivana Desscann et Pratna Jalim. « Ivana et Pratna se préparent activement en vue des Championnats d’Afrique Cadets qui auront lieu en Algérie. Elles ont besoin de ce type de préparation pour  franchir un palier et Widaad, en tant que joueuse expérimentée, les poussera à donner le maximum de leur potentiel », a conclu le coach national.
À titre d’information, cette compétition oppose les meilleurs pongistes des équipes nationales de la disciplines. Les 1ers championnats du monde ont eu lieu en 1926 à Londres et avaient été remportés par la Hongrie. Ils ont lieu tous les 2 ans depuis 1957 et sont dominés depuis 1995 par la Chine aussi bien chez les hommes que chez les femmes, même si les équipes européennes et l’équipe de France en particulier ont atteint des places d’honneur dans les années 1990. À la suite de l’annulation des Championnats du Monde prévus à Belgrade à cause de la guerre du Kosovo, les championnats individuels et par équipe ne se déroulent plus la même année (individuels à Eindhoven en 1999 et par équipe en 2000 à Kuala Lumpur).