Le tournoi international Huawei de tennis de table a connu son dénouement dimanche dernier au centre national à Beau-Bassin avec la compétition individuelle. Ce sont Isabelle Chowree et Cédric Agathe qui ont été sacrés en simple (dames & hommes) respectivement. L’on retiendra que les filles de la sélection mauricienne ont volé la vedette aux garçons avec 100 % de réussite.
Ce sont les compétitions individuelles qui ont retenu l’attention dimanche dernier au centre national de tennis de table à Beau-Bassin. La victoire est revenue comme attendu à la Mauricienne Isabelle Chowree en simple dames et au Réunionnais Cédric Agathe chez les messieurs. Isabelle Chowree était attendu au tournant puisque la veille, elle s’était offert le scalp d’Audrey Picard, une des favorites de la compétition, en finale par équipe. « On s’attendait à ce qu’elle sorte le grand jeu. Elle a fait le travail », explique l’entraîneur national, Rajessen Desscann.
En effet, engagée dans une poule de 4, la pongiste a réalisé un parcours sans-faute, s’adjugeant quatre victoires. La deuxième place est revenue à Sheetul Goodur (3 victoires, 1 défaite) alors que la Réunionnaise Clémence Hoarau est montée sur la troisième marche du podium (2 victoires, 2 défaites). Audrey Picard est passé complètement à côté de son tournoi en terminant quatrième (1 victoire, 3 défaites). Autant dire que les pongistes mauriciennes étaient tout simplement intraitables. « Je suis très satisfait de la performance des filles qui ont été exactes au rendez-vous. C’est une bonne chose car elles sont en train de progresser », fait ressortir notre interlocuteur.
En ce qu’il s’agit des pongistes masculin, la palme est revenue à l’expérimenté Cédric Agathe, qui conserve son titre. Il a dominé en finale son compatriote Fabrice Balazi au meilleur des sept matches, score final 4-1 (11-8, 8-11, 15-13, 11-7, 11-4). Le podium a été complété par l’autre Réunionnais Ceveric Nagalingum. « Nos pongistes ont fait du mieux possible mais cela n’a pas suffi. Wasiim Gukhool s’est blessé la veille du tournoi individuel et a été mis au repos. Il aurait pu faire un bon résultat s’il avait été présent. Allan Arnachellum a pour sa part pêché dans l’excès de confiance contre Ceveric Nagalingum, un adversaire qu’il dominait à tous les coups mais qui a cette fois-ci rectifier le tir. Je tiens toutefois à préciser que Jason Pontoise a été très bon lui qui a sorti un gros match contre Balazi », souligne Rajessen Desscann.
Il poursuit, « La sélection réunionnaise masculine est très espérimentée. Ils ont prouvé qu’ils avaient le mental pour l’emporter. Nos pongistes ont beaucoup appris de cet échange et ils vont continuer à progresser ». La prochaine compétition sera le tournoi à handicap, qui se tiendra durant le week-end du 20-21 septembre toujours à Beau-Bassin. À noter que ce tournoi est organisé deux fois par an. « C’est une compétition qui aide beaucoup les joueurs à progresser. Ils sont mis dans des situations délicates et c’est souvent au mental que la différence se fait », indique le coach national.