Ils seront, comme presque tous les ans, cinq pongistes mauriciens en action au Tournoi international de La Cressonnière, qui se tiendra fin novembre à La Réunion. Ainsi en a décidé l’Association mauricienne de tennis de table (AMTT), qui a reçu, il y a quelques jours, une invitation du club réunionnais. Elle y voit là un moyen d’offrir un peu plus de temps de jeu à son élite.
« Ce tournoi figure sur notre calendrier. Nous serons donc bien présents à La Réunion », confie Rajessen Desscann, l’entraîneur national, d’autant que Maurice a toujours bien figuré à ce rendez-vous régional. L’année dernière, en effet, Isabelle Chowree avait atteint la finale du simple dames, ne s’inclinant que contre Murielle Rivière au terme d’une rencontre qu’elle avait presque maîtrisée. « Isabelle avait très bien joué sa rencontre, mais elle a perdu sur des erreurs », se rappelle l’entraîneur. Chez les garçons, Allan Arnachellum avait atteint les demi-finales, s’inclinant contre Fabrice Balazy.
« Nous allons commencer à préparer les pongistes. L’expérience qu’ils vont tirer des rencontres avec les étrangers ne peut que leur faire du bien. » Surtout que l’organisation annonce pour cette année un plateau assez relevé avec la présence de joueurs venant de France et de Chine. « C’est l’occasion pour les pongistes de voir un autre niveau de tennis de table. »
Mais surtout, ce sera l’occasion pour les Mauriciens de voir ce que fait la concurrence à un peu moins de deux ans des JIOI 2015 à La Réunion. « Les Seychellois et les Réunionnais se préparent eux aussi pour les JIOI. Dans un premier temps, ce tournoi nous aidera à nous jauger. Puis, nous pourrons aussi mesurer les progrès que nos adversaires auront accomplis depuis les derniers Jeux », poursuit Rajessen Desscann.
La date de la compétition, annoncée fin novembre, laisse également le temps à l’AMTT de mettre sur pied une équipe de cinq joueurs. Cependant, la liste des cinq sera communiquée dans les deux semaines à venir. « Nous étudions le comportement des joueurs et nous mettrons une sélection sur pied pour ce déplacement. » L’AMTT compte donc solliciter l’aide du ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) pour ce voyage. « Nous demanderons un financement pour les billets d’avion », avance Rajessen Descann.
La participation mauricienne à ce tournoi est d’autant plus importante que le Tournoi international de La Cressonnière fait partie d’un mini-circuit régional intégrant également les Seychelles. Maurice a en effet organisé en juillet dernier le Tournoi international à Beau-Bassin. La deuxième étape sera le Tournoi international de La Cressonnière. L’année prochaine, les Seychelles organiseront un tournoi pour les juniors en avril, signifiant ainsi le coup d’envoi du circuit 2014.
« Le but de ce circuit est de garder les pongistes de la région en action. Maintenant que les choses sont lancées, nous espérons seulement que la collaboration dure encore longtemps », ajoute Rajessen Desscann.